Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Dans ce forum vous pouvez débattre au sujet des transports en France et dans le monde. Ce forum n'a pas vocation a être un défouloir de tous les problèmes des transports en commun en France, il existe d'autres sites internet pour cela. On peut parler des problèmes et des projets relatifs à ces modes de transports mais à condition que cela reste informatif et sans nulle polémique. Toute discussion ne respectant pas ces recommandations sera déplacée dans le forum "Pause Détente"
Avatar du membre
Ver1976
Messages : 11705
Enregistré le : 28 mars 2010, 09:25
Trajet : Vigneux sur Seine -> Bobigny

Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar Ver1976 » 15 févr. 2018, 14:43

Il est tout beau et tout chaud ce rapport => https://www.ecologique-solidaire.gouv.f ... viaire.pdf

La CGT a déjà répondu par Béranger Cernon qu'il s'agissait d'une "déclaration de guerre" et autres emphases rhétoriques dont seuls les syndicalistes cheminots ont le secret...
Image

Avatar du membre
remster
Equipe SaDur
Messages : 27847
Enregistré le : 09 janv. 2006, 01:00
Trajet : Cesson - Pont de Levallois M3 (parfois via Melun....)
Localisation : Cesson

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar remster » 15 févr. 2018, 15:35

Merci pour le lien ;-)
Searching... ZYCK and destroy

Veni, vidi, sustínui...


Image

N'hésitez plus, inscrivez-vous et rejoignez-nous

Avatar du membre
D-prime
Membre de SaDur
Messages : 12770
Enregistré le : 28 juin 2005, 02:00
Trajet : Trans Algarve et Alfa Pendular

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar D-prime » 15 févr. 2018, 17:22

Même ici on en a parlé au JT ...
Mais quid de la dette abyssale de la pétaudière
Je connais la réponse, ça fera un peu plus de dette nationale en plus, mais au point où on en est, un peu plus, ça ne se verra même pas.
En tout état de cause faites réviser les semelles de vos galoches, sabots, brodequins, ils risques de servir pendant de longs mois...
C'est inouï, c'est le chaos!
Un nudge parce que tu le vaux bien
Donner au train des idées de ne pas être en rideau!©
A la SNCF l'à peu près c'est possible!©
Le ROR D, un service de plus en plus affligeant!©
SNCF: la culture de la grève
maligned: l'orthographe @pétaudièreD!©
SNCF, un incroyable talent

Avatar du membre
Lombardi91
Messages : 512
Enregistré le : 02 févr. 2015, 21:08

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar Lombardi91 » 15 févr. 2018, 17:53

Même ici on en a parlé au JT ...
Mais quid de la dette abyssale de la pétaudière
Je connais la réponse, ça fera un peu plus de dette nationale en plus, mais au point où on en est, un peu plus, ça ne se verra même pas.
En tout état de cause faites réviser les semelles de vos galoches, sabots, brodequins, ils risques de servir pendant de longs mois...
Je n'ai pas lu ce rapport (chose que je vais faire après avoir commenté). Cependant D prime je vous rappelle que les 50 milliards d'euros de dettes de SNCF Réseau ne sont en RIEN une dette des cheminots. Elle provient des emprunts que la SNCF/RFF d'antan ont contracté pour réaliser les LGV, pour le compte de l'état :sulfateuse: Donc pour une fois plutôt que de pourrir la SNCF à tort tournez vos griefs contre les responsables de l'état de l'époque qui sont directement responsables de l'effondrement des crédits de maintenance, avec à la clé le réseau pourri qu'on a aujourd'hui :cartonrouge:
Lombardi91, Agent SNCF domaine Signalisation

Avatar du membre
remster
Equipe SaDur
Messages : 27847
Enregistré le : 09 janv. 2006, 01:00
Trajet : Cesson - Pont de Levallois M3 (parfois via Melun....)
Localisation : Cesson

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar remster » 15 févr. 2018, 18:43

Le rapport semble indiquer que la dette va malgré tout en grandissant, et ce structurellement. Il y a certainement une partie sur des emprunts d'antan contractés, mais pas que ;-)
Searching... ZYCK and destroy

Veni, vidi, sustínui...


Image

N'hésitez plus, inscrivez-vous et rejoignez-nous

Avatar du membre
D-prime
Membre de SaDur
Messages : 12770
Enregistré le : 28 juin 2005, 02:00
Trajet : Trans Algarve et Alfa Pendular

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar D-prime » 15 févr. 2018, 22:19

Même ici on en a parlé au JT ...
Mais quid de la dette abyssale de la pétaudière
Je connais la réponse, ça fera un peu plus de dette nationale en plus, mais au point où on en est, un peu plus, ça ne se verra même pas.
En tout état de cause faites réviser les semelles de vos galoches, sabots, brodequins, ils risquent de servir pendant de longs mois...
Je n'ai pas lu ce rapport (chose que je vais faire après avoir commenté). Cependant D prime je vous rappelle que les 50 milliards d'euros de dettes de SNCF Réseau ne sont en RIEN une dette des cheminots. Elle provient des emprunts que la SNCF/RFF d'antan ont contracté pour réaliser les LGV, pour le compte de l'état :sulfateuse: Donc pour une fois plutôt que de pourrir la SNCF à tort tournez vos griefs contre les responsables de l'état de l'époque qui sont directement responsables de l'effondrement des crédits de maintenance, avec à la clé le réseau pourri qu'on a aujourd'hui :cartonrouge:
Il ne me semble pas avoir écrit que c'était une dette des cheminots, j'ai bien écrit "dette abyssale de la pétaudière". Et de plus la dette était déjà abyssale avant d'être encore augmentée par la construction des LGV.
Et il est clair que la révision des status des cheminots (status des nouveaux embauchés, s'entend) ne va pas se faire sans douleur pour les usagers.
Mes griefs, il vont bien sûr contre les gouvernements successifs (depuis 1937) qui n'ont jamais souhaité déranger le nœud de vipères mais surtout contre tous ces syndicalistes qui se croient toujours à l'époque de la machine à vapeur.
Tout cela a besoin d'un bon coup de nettoyage et le plus tôt sera le mieux.
Il y a un ministre de l'Education Nationale qui a décidé d'opérer le mammouth.
Il serait souhaitable que le ministère des transports fasse de même et prenne le taureau par les cornes.
C'est inouï, c'est le chaos!
Un nudge parce que tu le vaux bien
Donner au train des idées de ne pas être en rideau!©
A la SNCF l'à peu près c'est possible!©
Le ROR D, un service de plus en plus affligeant!©
SNCF: la culture de la grève
maligned: l'orthographe @pétaudièreD!©
SNCF, un incroyable talent

Avatar du membre
D-prime
Membre de SaDur
Messages : 12770
Enregistré le : 28 juin 2005, 02:00
Trajet : Trans Algarve et Alfa Pendular

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar D-prime » 15 févr. 2018, 22:26

Tiens, je vais en remettre un couche avec la "panne électrique" à Montparnasse.
C'est quand même bizarre:
- encore une panne électrique,
- encore à Montparnasse
Faute de mobiliser dans la rue, est ce que Sud Rail et la CGT auraient embauché des électriciens.
Mais bon....
C'est inouï, c'est le chaos!
Un nudge parce que tu le vaux bien
Donner au train des idées de ne pas être en rideau!©
A la SNCF l'à peu près c'est possible!©
Le ROR D, un service de plus en plus affligeant!©
SNCF: la culture de la grève
maligned: l'orthographe @pétaudièreD!©
SNCF, un incroyable talent

Avatar du membre
Ver1976
Messages : 11705
Enregistré le : 28 mars 2010, 09:25
Trajet : Vigneux sur Seine -> Bobigny

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar Ver1976 » 16 févr. 2018, 05:55

En tout ca certains syndicalistes ont une forme d'humour certaine. Ils rappellent sur les réseaux sociaux que les grèves ne sont pas des "prises d'otages". Par contre, dire que ce rapport est une "déclaration de guerre" ne leur pose aucun problème :mrgreen:
Image

Avatar du membre
remster
Equipe SaDur
Messages : 27847
Enregistré le : 09 janv. 2006, 01:00
Trajet : Cesson - Pont de Levallois M3 (parfois via Melun....)
Localisation : Cesson

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar remster » 16 févr. 2018, 08:35

Après une première lecture, je reste sur ma faim.

Pour quelqu'un qui est censé avoir un regard neutre sur le sujet, je pensais qu'il y aurait eu plus de recul, notamment par rapport aux dogmes énoncés par la SNCF. En gros, plus de solutions en rupture.

J'ai un peu de TGV aujourd'hui pour relire ça, on verra si ça change.

X58 va apprécier le passage P89 de mémoire sur la saturation du réseau...
Searching... ZYCK and destroy

Veni, vidi, sustínui...


Image

N'hésitez plus, inscrivez-vous et rejoignez-nous

Avatar du membre
Ver1976
Messages : 11705
Enregistré le : 28 mars 2010, 09:25
Trajet : Vigneux sur Seine -> Bobigny

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar Ver1976 » 16 févr. 2018, 09:26

Pour quelqu'un qui est censé avoir un regard neutre sur le sujet, je pensais qu'il y aurait eu plus de recul, notamment par rapport aux dogmes énoncés par la SNCF. En gros, plus de solutions en rupture.
Tu pensais à quel dogme en particulier ?

J'ai aussi commencé la lecture du rapport.
Alors je me mets à la place des cheminots + que de l'usager (qui n'est finalement pas au cœur des préoccupations de ce rapport) et il faut reconnaître que cela pose questions. Notamment le transfert des cheminots dans le "privée" sur les lignes où la SNCF perderait éventuellement un appel d'offre.
Image

Avatar du membre
x58
Membre de SaDur
Messages : 2178
Enregistré le : 04 oct. 2007, 02:00
Localisation : Mennecy
Contact :

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar x58 » 16 févr. 2018, 14:28

X58 va apprécier le passage P89 de mémoire sur la saturation du réseau...
C'est léger comme analyse. La directive citée est déjà transcrite en droit français. C'est le décret du 7 mars 2003. On a l'impression que Spinetta n'en connaît pas l'existence.
Il devrait aussi lire le DRR de SNCF Réseau pour se convaincre qu'il n'y a pas d'incertitude sur le partage des capacités du réseau.

Par contre, dès que SNCF Mobilités manipule des circulations et ignore le catalogue des sillons, personne d'autre que SNCF Mobilités sait ce qui reste pour faire rouler d'autres trains.

C'est le conflit d'intérêts publics dans le groupe SNCF. Il y a mélange entre les missions de mobilités et de réseau.

Le recours contre le SA2019 est pile dans ce sujet.
La saisine de L'ARAFER par le député Marlin est exactement sur ce sujet aussi.

L'avis de saturation est une bonne sortie de ce conflit car il oblige toutes les parties prenantes à se réunir et à convenir des mesures à prendre et en 6 mois. Les conclusions sont ensuite remises au ministre des transports.
Il n'a aucune instance qui permette de faire cela, et en 6 mois seulement.

Avatar du membre
remster
Equipe SaDur
Messages : 27847
Enregistré le : 09 janv. 2006, 01:00
Trajet : Cesson - Pont de Levallois M3 (parfois via Melun....)
Localisation : Cesson

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar remster » 17 févr. 2018, 11:55

@x58 : Quand je lis le paragraphe ci-dessous j'en comprends que la directive est inapplicable en l'état :
De ce point de vue il apparaît nécessaire :
- De préciser la notion de saturation en droit français (l’infrastructure doit être déclarée saturée si le sillon proposé s’écarte de x minutes de la demande initiale) ;
- De mettre en place un dispositif de gestion de la saturation transparent et efficace (comme l’exige la directive 2012/3480), combinant un signal prix en amont (tarification de la congestion, lorsque les circulations se rapprochent du maximum de capacité) et des modalités de traitement de demandes de sillons concurrentes (concertation et, en l’absence d’accord, sur-tarification ou processus d’enchères) ;
- De donner une visibilité de long terme aux entreprises ferroviaires sur les capacités disponibles, en prenant en compte les accords-cadres, les tendances d’évolution des trafics, et les investissements projetés.

@Ver1976: Spinetta vient de l'aérien. A ce titre, je pensais qu'il aurait davantage remis en causes certains éléments sans cesse rabâchés par la direction de la SNCF
- Les jalons de mise en concurrence (sur Transilien, pourquoi commencer par les "petites lignes" et finir sur les RER ? Doit-on comprendre que ces derniers sont la vache à lait de la SNCF et qu'elle se fiche du reste ?
- Le surcout des cheminots de la SNCF : certes il va falloir qu'elle fasse avec, mais ne faut-il pas aussi se poser la question de la valeur ajoutée qu'ils peuvent produire ? Dans ce cas, que faire pour qu'ils soient en mesure de produire cette valeur ajoutée ?

A l'opposé, certaines pratiques de l'aérien pourraient être vertueuses pour le ferroviaire, mais ne sont qu'au mieux survolées :
- Les temps de stationnement des trains en gares terminales (en aéronautique, un avion coûte à une compagnie quand il est au sol): ça ne sert à rien de refaire la signalisation si on ne traite pas cet item également
- l'entretien du matériel , bien plus poussé
Searching... ZYCK and destroy

Veni, vidi, sustínui...


Image

N'hésitez plus, inscrivez-vous et rejoignez-nous

Avatar du membre
x58
Membre de SaDur
Messages : 2178
Enregistré le : 04 oct. 2007, 02:00
Localisation : Mennecy
Contact :

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar x58 » 18 févr. 2018, 11:21

A propos du stationnement des trains à quai dans les gares, en consultant les tarifs du DRR2019
Dans les gares "terminales", hors Transilien pour celles de Paris, un train est facturé à la gare de Lyon 18,53€ par départ, quelque soit la durée de son départ. L'arrivée est gratuite. On est donc loin du modèle aérien. On pourrait espérer que la gestion d'une grande gare telle que la gare de lyon cherche à s'inspirer, au moins partiellement, de celle d'un aéroport tel que Orly ou Charles de Gaulle.

Annexe 6.3.2 - Copie des barème des services de base en gares de voyageurs (redevance quai) (PDF - 123,82 Ko)

Avatar du membre
patricia77
Membre de SaDur
Messages : 3689
Enregistré le : 24 nov. 2013, 14:32
Trajet : Cesson/Montparnasse
Localisation : Vert Saint Denis

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar patricia77 » 19 févr. 2018, 06:42

En tout ca certains syndicalistes ont une forme d'humour certaine. Ils rappellent sur les réseaux sociaux que les grèves ne sont pas des "prises d'otages". Par contre, dire que ce rapport est une "déclaration de guerre" ne leur pose aucun problème :mrgreen:
Bien relevé en effet. J'ai lu également ces propos
OUI AUX DIRECTS SENART PARIS

Image

Avatar du membre
Lombardi91
Messages : 512
Enregistré le : 02 févr. 2015, 21:08

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar Lombardi91 » 19 févr. 2018, 19:38

Bien maintenant que j'ai lu ce long rapport de 127 pages...

Page 30 :
les couts (de la régionalisation de l'offre TER) ont augmenté plus vite que le trafic voyageur, notamment en raison de la dérive des couts salariaux, qui représentent près de 60% des couts totaux.
J'aimerais bien voir quels sont les grades dont il est question, je doute franchement que la plupart des agents qui bossent pour le compte des régions soient des qualifs G ou H (cadres à 2500/3000 eu/mois). On est à mon avis plutôt sur des qualifs B à D (exécution) avec des salaires qui ne sont en rien mirobolant (un agent SUGE qualif B niveau 1 position 4 c'est 1200 euros en traitement de base sans les primes, Cf Bourdin Direct du Vendredi 16 Février). Bref, potentiellement foutage de BIP.

Page 32 :
Compte tenu de la charge financière déjà très lourde que représentent les transports collectifs en Ile-de-France, une contribution accrue des usagers semble inévitable.
On sabre le champagne Sadur :surprise: :106: ?


Page 35 :
Il serait donc justifié d'un point de vue économique d'inciter les usagers du réseau à un usage rationnel de la capacité de l'infrastructure, en leur faisant payer cet effet de congestion.
Ce qui serait justifié c'est ma main dans la gueule de celui qui a pondu cette ligne. Il faut bien aller bosser pour vivre, les horaires des écoles sont plus ou moins les mêmes pour les parents, les horaires de bureaux aussi. Mais bon il faut croire que le concept de vie active est abstrait pour Spinetta :tontonflingueur:

Page 58 : pour une fois pas d'objection sur le contenu du paragraphe B, en plus partie signalisation ça me parle énormément pour le coup...

Page 67 :
Le redressement financier du système ferroviaire nécessite un effort considérable du groupe public ferroviaire dans un contexte où, au fil de l'eau, la masse salariale comme les couts augmentent de 2% par an (soit 3 milliards d'euros de couts supplémentaires à l'horizon 2026).
. Normal à embaucher des cadres à gogo forcément la masse salariale elle gonfle, c'est pas les agents d'exécution ou maitrise qui font péter la facture (ah au passage on n'a pas des augmentations salariales tous les ans, on est sur un régime de grille salariale avec prise de position de rémunération, niveau, qualification aux souhaits de nos n+1 etc, d'ailleurs cette année je risque de rien avoir :coool: ).

Page 71 : Reprise de la dette ferroviaire par l'état, banquo, ça lui apprendra à négliger l'entretien du réseau à rattraper plus tard avec une facture salée.

Page 95 :
Il est malheureusement à craindre que dans le cas particulier des services conventionnés de voyageurs, le dialogue social au niveau de la branche professionnelle ne puisse prospérer, en raison d'un désaccord sur la légitimé même de l'ouverture à la concurrence de la part d'un certain nombre de partenaires sociaux.
Bien sûr, quand on voit que des conducteurs des rames T11 de Transkéo, filiale de SNCF Mobilités, sont obligés d'aller se taper de la billetique pour juste économiser sur des vendeurs permanents, ben vous avez bien raison...

Cf : http://www.leparisien.fr/epinay-sur-sei ... 173744.php

Page 97 :
recommandation 32, poser le principe d'un transfert obligatoire dans la loi, en précisant que les dispositions statutaires de la SNCF relatives à la mobilité fonctionnelle et géographique s'appliquent en cas de refus de transfert par un agent désigné ; le refus d'un poste offert par la SNCF dans ces conditions entrainera la rupture du contrat de travail.
Ça va plaire à mes collègues de Mobilités :taz:

Page 98 :
recommandation 33 : le système des facilités de circulation applicables aux salariés du groupe public ferroviaire et à leurs ayants droit [est maintenu], avec des conditions fiscales et sociales simplifiées.
Haha belle quenelle, si les FC offertes à sa femme/ses enfants sont fiscalisées pareille ça risque de grogner...

Et pour finir il y a la question du statut, vaste sujet que je regarderai d'un peu plus près mais bon ça sent encore bon la fumisterie :mousse:
Lombardi91, Agent SNCF domaine Signalisation

Avatar du membre
patricia77
Membre de SaDur
Messages : 3689
Enregistré le : 24 nov. 2013, 14:32
Trajet : Cesson/Montparnasse
Localisation : Vert Saint Denis

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar patricia77 » 21 févr. 2018, 21:09

"nous" les associations sommes invités le 22 mars à participer à la manifestation des syndicats..... :shock:
OUI AUX DIRECTS SENART PARIS

Image

Avatar du membre
Mo95
Membre de SaDur
Messages : 1486
Enregistré le : 28 avr. 2014, 14:41
Trajet : Villeneuve Saint Georges - Port Royal

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar Mo95 » 22 févr. 2018, 09:57

"nous" les associations sommes invités le 22 mars à participer à la manifestation des syndicats..... :shock:
Oui pour défendre leur système qui ne marche pas et qu'on dénonce depuis des années...
Image

Avatar du membre
Mo95
Membre de SaDur
Messages : 1486
Enregistré le : 28 avr. 2014, 14:41
Trajet : Villeneuve Saint Georges - Port Royal

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar Mo95 » 22 févr. 2018, 10:01

Page 32 :
Compte tenu de la charge financière déjà très lourde que représentent les transports collectifs en Ile-de-France, une contribution accrue des usagers semble inévitable.
On sabre le champagne Sadur :surprise: :106: ?

Tous les ans le VaNigo augmente ... donc pas de surprise.
Image

Avatar du membre
remster
Equipe SaDur
Messages : 27847
Enregistré le : 09 janv. 2006, 01:00
Trajet : Cesson - Pont de Levallois M3 (parfois via Melun....)
Localisation : Cesson

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar remster » 22 févr. 2018, 11:26

C'est là un des dogmes énoncés par la SNCF : les usagers pourraient payer davantage.

Et bizarrement Spinetta, qui a vécu l'arrivée du low cost dans l'aérien, n'a pas vraiment appliqué ceci chez Air France. Cherchez l'erreur...
Searching... ZYCK and destroy

Veni, vidi, sustínui...


Image

N'hésitez plus, inscrivez-vous et rejoignez-nous

Avatar du membre
x58
Membre de SaDur
Messages : 2178
Enregistré le : 04 oct. 2007, 02:00
Localisation : Mennecy
Contact :

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar x58 » 22 févr. 2018, 12:10

De 2015 à 2019, la redevance de marché due à SNCF Réseau pour la circulation des trains au profit de IdF Mobilités passe de 5,45€/km à 7,07€/km.
En 2015, le total des péages payés pour les trains transilien s'est élevé à 630 millions d'euros. (Rapport annuel ARAFER page 30)
Les km de trains parcourus dans l'année n'évolueront pas significativement entre 2015 et 2019. On peut estimer que le total payé évoluera proportionnellement au prix du km. Il passera donc, en 2019, à 817 millions d'euros. Comme le financement par les taxes et impôts ne changera pas, c'est le voyageur qui payera la différence.
Il faudra aussi ajouter le besoin de financement des nouveaux matériels roulants. Je ne sais pas estimer l'impact sur le voyageur. Mais cela vaut la peine de lire avec attention les délibérations de juin et juillet 2018 à IdF Mobilités quand il faudra motiver l'augmentation du Navigo.

Il faudrait aussi qu'IdF Mobilités soit plus transparent dans les comptes qu'il publie. Dans les budgets et comptes administratifs, on ne voit qu'une seule ligne de dépense chez SNCF. C'est pas interdit, puisque c'est SNCF Mobilités qui paye les péages à SNCF Réseau au titre de la circulation des trains conventionnés avec IdF Mobilités. Mais il serait sincère, afin que la comptabilité exprime avec fidélité la réalité, d'avoir 2 lignes de dépenses chez SNCF Mobilités, l'une pour l'exploitation des trains, l'autre pour l'utilisation du réseau ferré national.

Je ne sais pas si RATP évolue de la même façon.

Avatar du membre
Ver1976
Messages : 11705
Enregistré le : 28 mars 2010, 09:25
Trajet : Vigneux sur Seine -> Bobigny

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar Ver1976 » 23 févr. 2018, 08:10

Et pour finir il y a la question du statut, vaste sujet que je regarderai d'un peu plus près mais bon ça sent encore bon la fumisterie :mousse:

Hello,

Juste une question au hasard mais que proposez-vous face à cela ?
+ d'embauches ? Avec quel argent ?

Vos syndicats sont gentils mais concrètement ils proposent quoi ? Faire comme avant et dépenser sans compter ?
Nous aussi dans les Universités on souffre de restrictions budgétaires. Depuis la LRU de 2008 on embauche presque plus que des contractuels et presque pas de fonctionnaires.
L'armée aussi voudrait plus d'argent pour ses Opex.
Les Hôpitaux morflent aussi et les professionnels de santé n'en peuvent plus.
A chaque fois les syndicats nous sortent l'argument "il faut + d'embauches".
Mais imaginez juste un instant les finances de l'Etat qui sont à sec : on paye les embauches avec quel argent ?

A un moment il faudra bien que le service public s'adapte à cette réalité. Donc ok le rapport de Spinetta n'est pas bon (il est question de l'avenir du ferroviaire et pas de l'avenir du transport des voyageurs dans le ferroviaire)
Mais il faut que nous nous concertions pour proposer des solutions crédibles qui préserveraient le service public sans agrandir le gouffre de la dépense de l'Etat (plus facile à dire qu'à faire on est d'accord)
Image

Avatar du membre
x58
Membre de SaDur
Messages : 2178
Enregistré le : 04 oct. 2007, 02:00
Localisation : Mennecy
Contact :

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar x58 » 23 févr. 2018, 09:01

Une remarque qui va bien au delà du statut des cheminots: le service public n'est pas nécessairement produit avec de l'argent public et des fonctionnaires.

Le service public est défini par l'égalité d'accès et sa continuité mais pas par le statut de ses agents ou par la nature de son financement.

Avatar du membre
D-prime
Membre de SaDur
Messages : 12770
Enregistré le : 28 juin 2005, 02:00
Trajet : Trans Algarve et Alfa Pendular

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar D-prime » 23 févr. 2018, 11:05

Pour revenir sur le propos de ver1976 que je plussoie dix mille fois il y a quand même une question de base:
où passe tout le pognon car la France est dans le peloton de tête des pays où la fiscalité est la plus forte?

Je pourrais en parler mais ça dépasserait le cadre de SaDur.

Et pour rester dans le cadre SNCF, pourquoi tant de monde dans les bureaux et personne sur le terrain à tel enseigne qu'il faut faire la maintenance pendant la circulation des trains.... je n'aimerais pas être cheminot de terrain dans ces conditions "attention tout le monde, garez vous il y a un train dans trente secondes.... chef, il y a une éclisse qui traine... pas grave, elle ne va pas s'envoler...."
C'est inouï, c'est le chaos!
Un nudge parce que tu le vaux bien
Donner au train des idées de ne pas être en rideau!©
A la SNCF l'à peu près c'est possible!©
Le ROR D, un service de plus en plus affligeant!©
SNCF: la culture de la grève
maligned: l'orthographe @pétaudièreD!©
SNCF, un incroyable talent

Avatar du membre
x58
Membre de SaDur
Messages : 2178
Enregistré le : 04 oct. 2007, 02:00
Localisation : Mennecy
Contact :

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar x58 » 23 févr. 2018, 11:30

J'ai entendu Stéphane Beaudet expliquer, rapidement, pendant une réunion de pseudo-concertation sur le SA2019 que SNCF était largement plus chère et plus lente que la moyenne européenne pour tout ce qui concerne les travaux sur les infrastructures.
Il n'a pas été plus explicite, c'était une allusion dans un contexte où il expliquait que le SA2019 est incontournable, parce qu'il n'y a pas d'autres solutions, que même si SNCF ne satisfait pas l'autorité organisatrice, il n'y a rien d'autre que SNCF et que, de toute façon, il n'y a rien d'autre faire et qu'il est inutile de râler, et même de discuter.

Avatar du membre
Ver1976
Messages : 11705
Enregistré le : 28 mars 2010, 09:25
Trajet : Vigneux sur Seine -> Bobigny

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar Ver1976 » 23 févr. 2018, 11:40

Pour revenir sur le propos de ver1976 que je plussoie dix mille fois il y a quand même une question de base:
où passe tout le pognon car la France est dans le peloton de tête des pays où la fiscalité est la plus forte?
Alors tu ne vas pas aimer apprendre qu'au terme de onze années au service public en tant que contractuel j'ai finalement pu passer fonctionnaire il y a quelques mois :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Ce qui d'ailleurs ne change pas ma vision que l'Etat n'est pas le Père Noël ^^
Image

Avatar du membre
D-prime
Membre de SaDur
Messages : 12770
Enregistré le : 28 juin 2005, 02:00
Trajet : Trans Algarve et Alfa Pendular

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar D-prime » 23 févr. 2018, 12:55

Pour revenir sur le propos de ver1976 que je plussoie dix mille fois il y a quand même une question de base:
où passe tout le pognon car la France est dans le peloton de tête des pays où la fiscalité est la plus forte?
Alors tu ne vas pas aimer apprendre qu'au terme de onze années au service public en tant que contractuel j'ai finalement pu passer fonctionnaire il y a quelques mois :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Ce qui d'ailleurs ne change pas ma vision que l'Etat n'est pas le Père Noël ^^
Félicitations :yes: et surtout :mousse: :mrgreen:
Mais tu ne vas quand même pas me dire que c'est ta paie qui plombe le budget à ce point :lol:
C'est inouï, c'est le chaos!
Un nudge parce que tu le vaux bien
Donner au train des idées de ne pas être en rideau!©
A la SNCF l'à peu près c'est possible!©
Le ROR D, un service de plus en plus affligeant!©
SNCF: la culture de la grève
maligned: l'orthographe @pétaudièreD!©
SNCF, un incroyable talent

Avatar du membre
Lombardi91
Messages : 512
Enregistré le : 02 févr. 2015, 21:08

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar Lombardi91 » 24 févr. 2018, 15:21

Et pour finir il y a la question du statut, vaste sujet que je regarderai d'un peu plus près mais bon ça sent encore bon la fumisterie :mousse:

Hello,

Juste une question au hasard mais que proposez-vous face à cela ?
+ d'embauches ? Avec quel argent ?

Vos syndicats sont gentils mais concrètement ils proposent quoi ? Faire comme avant et dépenser sans compter ?
Nous aussi dans les Universités on souffre de restrictions budgétaires. Depuis la LRU de 2008 on embauche presque plus que des contractuels et presque pas de fonctionnaires.
L'armée aussi voudrait plus d'argent pour ses Opex.
Les Hôpitaux morflent aussi et les professionnels de santé n'en peuvent plus.
A chaque fois les syndicats nous sortent l'argument "il faut + d'embauches".
Mais imaginez juste un instant les finances de l'Etat qui sont à sec : on paye les embauches avec quel argent ?
Ce n'est pas la crise pour tout le monde Ver1976, personnellement je ne goberai pas ce mensonge comme quoi les finances publiques sont à sec. Il y a de l'évasion fiscale dont on sait qu'elle coute facilement 60 à 80 milliards d'euros chaque année au budget de l'Etat. Régulièrement c'est 10/15 milliards récupérés par année, ce n'est pas assez.

Je ne demande pas à ce qu'on fasse un trou dans la caisse sans compter, juste de donner les sommes nécessaires à un fonctionnement efficace que ce soit dans la santé, la sécurité, l'armée ou les transports.

J'ai souvent en tête l'exemple Suisse où cohabitent le réseau CFF et le réseau privé BLS, où l'état a massifié le transport par ferroutage à la fin des années 90 par le programme NLFA (nouvelle ligne ferroviaire alpines), pour des soucis de pollutions. Ils se sont donnés les moyens de faire cette politique, peuple à l'appui. Et nous petits français ben on est à la ramasse, alors qu'on a de multiples corridors frets qu'on pourrait établir, mais il n'y a pas la volonté pour ça...
Lombardi91, Agent SNCF domaine Signalisation

Avatar du membre
x58
Membre de SaDur
Messages : 2178
Enregistré le : 04 oct. 2007, 02:00
Localisation : Mennecy
Contact :

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar x58 » 24 févr. 2018, 17:14

Les lignes NLFA n'auraient pas vu le jour sans le soutien de l'Europe et son adhésion à un système de péage sur les camions qui contribue au financement de ces lignes.

Chez nous, l'ecotaxe a été enterrée et pas remplacée par une idée géniale pour financer les investisseursents dans les infrastructures de transport.

Mais il n'en demeure pas moins vrai que SNCF doit se réinventer pour être plus efficiente dans l'investissement dans les infrastructures.

tituzio
Membre de SaDur
Messages : 32
Enregistré le : 23 janv. 2018, 18:29
Trajet : Yerres - Paris

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar tituzio » 02 mars 2018, 21:17

Pour revenir sur le propos de ver1976 que je plussoie dix mille fois il y a quand même une question de base:
où passe tout le pognon car la France est dans le peloton de tête des pays où la fiscalité est la plus forte?

Je pourrais en parler mais ça dépasserait le cadre de SaDur.

Et pour rester dans le cadre SNCF, pourquoi tant de monde dans les bureaux et personne sur le terrain à tel enseigne qu'il faut faire la maintenance pendant la circulation des trains.... je n'aimerais pas être cheminot de terrain dans ces conditions "attention tout le monde, garez vous il y a un train dans trente secondes.... chef, il y a une éclisse qui traine... pas grave, elle ne va pas s'envoler...."
De quelle fiscalité parle-t-on ?
Certainement pas de celle pour les impôts sur les sociétés...
Image
Image

Avatar du membre
D-prime
Membre de SaDur
Messages : 12770
Enregistré le : 28 juin 2005, 02:00
Trajet : Trans Algarve et Alfa Pendular

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar D-prime » 02 mars 2018, 23:54

Pour revenir sur le propos de ver1976 que je plussoie dix mille fois il y a quand même une question de base:
où passe tout le pognon car la France est dans le peloton de tête des pays où la fiscalité est la plus forte?

Je pourrais en parler mais ça dépasserait le cadre de SaDur.

Et pour rester dans le cadre SNCF, pourquoi tant de monde dans les bureaux et personne sur le terrain à tel enseigne qu'il faut faire la maintenance pendant la circulation des trains.... je n'aimerais pas être cheminot de terrain dans ces conditions "attention tout le monde, garez vous il y a un train dans trente secondes.... chef, il y a une éclisse qui traine... pas grave, elle ne va pas s'envoler...."
De quelle fiscalité parle-t-on ?
Certainement pas de celle pour les impôts sur les sociétés...
Fiscalité globale, y compris celle pour les sociétés.
Selon vous, pourquoi est ce que les grosses entreprises se délocalisent?
C'est inouï, c'est le chaos!
Un nudge parce que tu le vaux bien
Donner au train des idées de ne pas être en rideau!©
A la SNCF l'à peu près c'est possible!©
Le ROR D, un service de plus en plus affligeant!©
SNCF: la culture de la grève
maligned: l'orthographe @pétaudièreD!©
SNCF, un incroyable talent

tituzio
Membre de SaDur
Messages : 32
Enregistré le : 23 janv. 2018, 18:29
Trajet : Yerres - Paris

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar tituzio » 03 mars 2018, 14:33

Pour revenir sur le propos de ver1976 que je plussoie dix mille fois il y a quand même une question de base:
où passe tout le pognon car la France est dans le peloton de tête des pays où la fiscalité est la plus forte?

Je pourrais en parler mais ça dépasserait le cadre de SaDur.

Et pour rester dans le cadre SNCF, pourquoi tant de monde dans les bureaux et personne sur le terrain à tel enseigne qu'il faut faire la maintenance pendant la circulation des trains.... je n'aimerais pas être cheminot de terrain dans ces conditions "attention tout le monde, garez vous il y a un train dans trente secondes.... chef, il y a une éclisse qui traine... pas grave, elle ne va pas s'envoler...."
De quelle fiscalité parle-t-on ?
Certainement pas de celle pour les impôts sur les sociétés...
Fiscalité globale, y compris celle pour les sociétés.
Selon vous, pourquoi est ce que les grosses entreprises se délocalisent?
Je vais parler de 2 secteurs que je connais. L'informatique et les banques.
Ce n'est pas pour la fiscalité que les grosses entreprises délocalisent. Mais plutôt pour le coup de la main d'oeuvre.

Exemple, dans mon entreprise, on ferme une direction, pour acheter une prestation de centre de service dont tout le back office sera fait à l'étranger dans un pays à bas coût. La fiscalité n'est même pas abordée sur ce point. On paye une prestation à une entreprise française, charge à elle de minimiser ses coûts.

Nous sommes quand même dans un pays, où chacun veut gagner le plus possible tout en payant ses produits le moins cher possible... Ce mode de fonctionnement n'est pas viable.
Image
Image

Avatar du membre
D-prime
Membre de SaDur
Messages : 12770
Enregistré le : 28 juin 2005, 02:00
Trajet : Trans Algarve et Alfa Pendular

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar D-prime » 03 mars 2018, 14:52

Nous sommes quand même dans un pays, où chacun veut gagner le plus possible tout en payant ses produits le moins cher possible... Ce mode de fonctionnement n'est pas viable.
Un petit rappel avant que ça ne dérape: pas de politique sur SaDur ;)
Par contre, la SNCF et ses dirigeants on peut taper dessus, et surtout aller manifester, sans aucune limite :taz:
C'est inouï, c'est le chaos!
Un nudge parce que tu le vaux bien
Donner au train des idées de ne pas être en rideau!©
A la SNCF l'à peu près c'est possible!©
Le ROR D, un service de plus en plus affligeant!©
SNCF: la culture de la grève
maligned: l'orthographe @pétaudièreD!©
SNCF, un incroyable talent

tituzio
Membre de SaDur
Messages : 32
Enregistré le : 23 janv. 2018, 18:29
Trajet : Yerres - Paris

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar tituzio » 03 mars 2018, 16:21

D'accord, pas de politique

Ceci dit ça n'a rien à voir avec la politique c'est un état d'esprit général, propre aux gens de gauche et de droite !
Image
Image

Avatar du membre
Mo95
Membre de SaDur
Messages : 1486
Enregistré le : 28 avr. 2014, 14:41
Trajet : Villeneuve Saint Georges - Port Royal

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar Mo95 » 05 mars 2018, 11:25


Ce n'est pas la crise pour tout le monde Ver1976, personnellement je ne goberai pas ce mensonge comme quoi les finances publiques sont à sec. Il y a de l'évasion fiscale dont on sait qu'elle coute facilement 60 à 80 milliards d'euros chaque année au budget de l'Etat. Régulièrement c'est 10/15 milliards récupérés par année, ce n'est pas assez.

Je ne demande pas à ce qu'on fasse un trou dans la caisse sans compter, juste de donner les sommes nécessaires à un fonctionnement efficace que ce soit dans la santé, la sécurité, l'armée ou les transports.

J'ai souvent en tête l'exemple Suisse où cohabitent le réseau CFF et le réseau privé BLS, où l'état a massifié le transport par ferroutage à la fin des années 90 par le programme NLFA (nouvelle ligne ferroviaire alpines), pour des soucis de pollutions. Ils se sont donnés les moyens de faire cette politique, peuple à l'appui. Et nous petits français ben on est à la ramasse, alors qu'on a de multiples corridors frets qu'on pourrait établir, mais il n'y a pas la volonté pour ça...
C’est marrant que tu parles de la Suisses, il faudrait donc que l'Etat fasse comme en Suisse pour le rail :

- Statut des cheminots suisses (et Allemand) : rien de particulier à part "licenciement économique interdit" ==> Opposition des syndicats SNCF sur le statut des cheminots
- CFF est une SA (société anonyme) Deutsch Bahn également ==> Opposition des syndicats sur les changements de statuts SNCF Réseau et SNCF Mobilité en SA, ils sont contre la privatisation.
- En Suisses et en Allemagne ouverture à la concurrence ==> Opposition des syndicats argument : "ca marchera pas mieux car c'est la meme infra et ca sera super cher"

Donc faudrait faire comme les Suisses (et Allemands) mais ne pas faire comme eux en fait.
Image

Avatar du membre
Lombardi91
Messages : 512
Enregistré le : 02 févr. 2015, 21:08

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar Lombardi91 » 05 mars 2018, 17:48

Oui quand j'entends que la France doit faire comme la Suisse, c'est se donner les moyens financiers et humains pour envoyer les camions sur les trains, histoire que tous les transporteurs se goinfrent. Je n'ai pas envie de faire de politique, ce n'est pas la vocation de Sadur donc j'en resterai là.
Lombardi91, Agent SNCF domaine Signalisation

Avatar du membre
Mo95
Membre de SaDur
Messages : 1486
Enregistré le : 28 avr. 2014, 14:41
Trajet : Villeneuve Saint Georges - Port Royal

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar Mo95 » 06 mars 2018, 11:38

Oui quand j'entends que la France doit faire comme la Suisse, c'est se donner les moyens financiers et humains pour envoyer les camions sur les trains, histoire que tous les transporteurs se goinfrent. Je n'ai pas envie de faire de politique, ce n'est pas la vocation de Sadur donc j'en resterai là.
Pas besoin de faire de la politique, le problème c'est le citoyen français schizo-radin en fait :
J'aime mon rail l'air pur et ma SNCF mais je veux pas les payer et à la moindre occasion je prends ma voiture.
==> Du coup si la SNCF n'a pas de moyens, vous allez nous faire chier avec vos grèves
==> Si on va ponctionner les routiers, ils vont bloquer les raffineries et ils vont nous faire chier
==> Si on ne fait rien le train continuera à rouler mal et les petites lignes vont fermer, ce qui accessoirement nous fait chier depuis des années.
==> Si on tente de développer le rail blocage et renchérissement des couts de projets car J'aime mon rail et l'air pur mais faut qu'il passe loin de chez moi chez le voisin (cf Travaux Massy-Valenton ou GPE) et surtout il faut pas que ca me coute 1 rond.

Bref les politiques appliquent une politique schizo-radine pour obtenir le vote du citoyen schizo-radin.
Image

Avatar du membre
JonathanMM
Equipe SaDur
Messages : 5272
Enregistré le : 12 sept. 2009, 21:34
Trajet : Goussainville <-> Becon les Bruyères
Contact :

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar JonathanMM » 06 mars 2018, 13:38

Quand on dit qu'il faudrait faire tel chose plutôt qu'une autre, on fait déjà de la politique ;) Pour rappel, l'association est apolitique, donc on ne va pas se mettre derrière tel ou tel parti, mais après, libre à vous de discuter politique si vous le souhaitez, en restant calme et en respectant et en écoutant l'autre ;)
Image
Mon planning de festival
Pour vos relevés, pensez à MARIE ;)

Avatar du membre
x58
Membre de SaDur
Messages : 2178
Enregistré le : 04 oct. 2007, 02:00
Localisation : Mennecy
Contact :

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar x58 » 06 mars 2018, 21:21

Tu confonds politique, la vie dans la cité, et partisan.
Sadur est un des très rares endroits où l'usager et l'elu peuvent s'informer. expliquer et comprendre sans être confiné dans le dogme ou le schéma de pensée d'un parti.

Avatar du membre
LouisPasC
Messages : 1061
Enregistré le : 15 janv. 2014, 13:22
Trajet : Villeneuve-Saint-Georges --> Plein d'endroits
Localisation : Crosne

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar LouisPasC » 13 mars 2018, 15:55

Quelqu'un a une idée à quelle sauce on va être mangés jeudi prochain?

Je trouve ce silence assourdissant bien inquiétant...

"Louis"

aquarius
Equipe SaDur
Messages : 28141
Enregistré le : 24 nov. 2006, 01:00
Trajet : Maisons-Alfort - Vélizy et retour (en principe)

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar aquarius » 13 mars 2018, 16:28

SNCF: Grève à la SNCF : pas avant le 22 mars (Le Parisien, 27 février)
RATP: RATP : métro et RER seront aussi en grève le 22 mars (Le Parisien, tout à l'heure)
Image

Avatar du membre
Lombardi91
Messages : 512
Enregistré le : 02 févr. 2015, 21:08

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar Lombardi91 » 13 mars 2018, 20:27

Quelqu'un a une idée à quelle sauce on va être mangés jeudi prochain?

Je trouve ce silence assourdissant bien inquiétant...

"Louis"
Mes propos n'engagent que moi. Il y a des murmures (que je ne peux corroborer ou infirmer), qui disent que plus de 90% du personnel souhaiterait faire grève le 22 Mars. Il parait également, que l'encadrement serait sur les rangs au côté du staff habituel. En tout cas je pense qu'à Mobilités, les 1ers concernés, ça va gronder sévère...

Réponse définitive la semaine prochaine.
Lombardi91, Agent SNCF domaine Signalisation

Avatar du membre
remster
Equipe SaDur
Messages : 27847
Enregistré le : 09 janv. 2006, 01:00
Trajet : Cesson - Pont de Levallois M3 (parfois via Melun....)
Localisation : Cesson

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar remster » 13 mars 2018, 22:30

Le 22 mars est une journée de manifestations, s'ils veulent du monde dans la rue, faut bien que des trains emmènent les manifestants. Donc je ne crois pas trop à une journée très suivie. Mais ce n'est que mon avis, il y a certainement meilleur voyant que moi sur cette planète :mrgreen:

Par contre quand le calendrier législatif évoluera, là ça risque de se gâter
Searching... ZYCK and destroy

Veni, vidi, sustínui...


Image

N'hésitez plus, inscrivez-vous et rejoignez-nous

Avatar du membre
LouisPasC
Messages : 1061
Enregistré le : 15 janv. 2014, 13:22
Trajet : Villeneuve-Saint-Georges --> Plein d'endroits
Localisation : Crosne

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar LouisPasC » 14 mars 2018, 11:18

Le 22 mars est une journée de manifestations, s'ils veulent du monde dans la rue, faut bien que des trains emmènent les manifestants. Donc je ne crois pas trop à une journée très suivie. Mais ce n'est que mon avis, il y a certainement meilleur voyant que moi sur cette planète :mrgreen:

Par contre quand le calendrier législatif évoluera, là ça risque de se gâter
Par contre, ça ne serait pas déconnant qu'ils réalisent que ce n'est pas en pourrissant la vie des utilisateurs des transports qu'ils vont obtenir l'adhésion et le support sur leurs actions...

Avatar du membre
remster
Equipe SaDur
Messages : 27847
Enregistré le : 09 janv. 2006, 01:00
Trajet : Cesson - Pont de Levallois M3 (parfois via Melun....)
Localisation : Cesson

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar remster » 14 mars 2018, 15:54

Nous sommes bien d'accord
Searching... ZYCK and destroy

Veni, vidi, sustínui...


Image

N'hésitez plus, inscrivez-vous et rejoignez-nous

Avatar du membre
Lombardi91
Messages : 512
Enregistré le : 02 févr. 2015, 21:08

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar Lombardi91 » 14 mars 2018, 17:48

Le 22 mars est une journée de manifestations, s'ils veulent du monde dans la rue, faut bien que des trains emmènent les manifestants. Donc je ne crois pas trop à une journée très suivie. Mais ce n'est que mon avis, il y a certainement meilleur voyant que moi sur cette planète :mrgreen:

Par contre quand le calendrier législatif évoluera, là ça risque de se gâter
Il y a possibilité dans notre maison d'être gréviste pour la 1ère heure de service, ainsi on est compté dans les statistiques et on ne se tire pas une énorme balle dans le pied financièrement parlant. Ça sera mon cas, à titre personnel, et pour d'autres également.
Par contre, ça ne serait pas déconnant qu'ils réalisent que ce n'est pas en pourrissant la vie des utilisateurs des transports qu'ils vont obtenir l'adhésion et le support sur leurs actions...
La France est un pays qui marche au rapport de force. Le gouvernement parle de concertation avec les syndicats, mais il n'y a rien de bon à tirer de ce projet. Il est encore moins prêt à négocier de vraies contreparties, preuve en est par les ordonnances. Dans ces conditions il ne reste que la grève, c'est malheureux pour vous mais on y va droit.
Lombardi91, Agent SNCF domaine Signalisation

Avatar du membre
LouisPasC
Messages : 1061
Enregistré le : 15 janv. 2014, 13:22
Trajet : Villeneuve-Saint-Georges --> Plein d'endroits
Localisation : Crosne

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar LouisPasC » 15 mars 2018, 11:20

Par contre, ça ne serait pas déconnant qu'ils réalisent que ce n'est pas en pourrissant la vie des utilisateurs des transports qu'ils vont obtenir l'adhésion et le support sur leurs actions...
La France est un pays qui marche au rapport de force. Le gouvernement parle de concertation avec les syndicats, mais il n'y a rien de bon à tirer de ce projet. Il est encore moins prêt à négocier de vraies contreparties, preuve en est par les ordonnances. Dans ces conditions il ne reste que la grève, c'est malheureux pour vous mais on y va droit.
Oui, mais ne serait-il pas possible d'imaginer de nouvelles actions? Bloquer des milliers de passagers, nos hommes d'état et patrons s'en foutent, ils ont des chauffeurs et des escortes de motards!

Avatar du membre
Mo95
Membre de SaDur
Messages : 1486
Enregistré le : 28 avr. 2014, 14:41
Trajet : Villeneuve Saint Georges - Port Royal

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar Mo95 » 15 mars 2018, 14:12

La France est un pays qui marche au rapport de force. Le gouvernement parle de concertation avec les syndicats, mais il n'y a rien de bon à tirer de ce projet. Il est encore moins prêt à négocier de vraies contreparties, preuve en est par les ordonnances. Dans ces conditions il ne reste que la grève, c'est malheureux pour vous mais on y va droit.
Même sans ordonnances il n'y a pas forcément de contrepartie, les syndicats ne sont pas invités aux débats parlementaires.

Certains diront que l'opposition aurait pu négocier des contreparties pour les syndicats mais en fait ca n'arrivera jamais car la majorité rejette systématiquement les amendements de l'opposition ce qui est logique (au sens français). Car si la majorité accepte le moindre amendement l'opposition ne manquera pas de dire "On a fait plier le gouvernement; le président ne tient pas sa majorité etc..." du coup la majorité rejette tout pour paraitre forte. Conclusion autant utiliser des ordonnances ca va plus vite que de dépenser les deniers publics pour un débat long qui aboutira aux même résultats... résultats navrant de centaines d'années de la culture du rapport de force.

Je précise que si le gouvernement peut se permettre ce genre de manoeuvre c'est parce que la SNCF à force de faire grève pour des motifs fallacieux et de proposer un service médiocre à perdu tout son capital sympathie
Image

Avatar du membre
remster
Equipe SaDur
Messages : 27847
Enregistré le : 09 janv. 2006, 01:00
Trajet : Cesson - Pont de Levallois M3 (parfois via Melun....)
Localisation : Cesson

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar remster » 15 mars 2018, 18:56

Il y a quand même deux choses qui me font tiquer :

1°/ La fin de l'embauche de personnel au statut je-sais-pas-quoi est quelque chose qui s'est déjà fait ailleurs :
- La Poste
- France Télécom
- Air France et feu Air Inter ?
- Et sans doute d'autres

Y a-t-il eu des grèves pour autant ?

2°/ La SNCF est une boite qui recourt déjà à la sous traitance :
- pour faire le ménage dans les gares
- pour faire des travaux d'infra
- pour gérer son informatique
Et ça ne chifonne personne que ce personnel ne soit pas intégré au personnel SNCF avec le statut de cheminot ? Donc c'est faites ce qu'on dit pour nous , mais ne nous faites pas ce qu'on fait aux autres...

Et comme Mo95, je pense que la médiocrité du service rendu pour les transports du quotidien ne va pas plaider pour la cause des cheminots...
Searching... ZYCK and destroy

Veni, vidi, sustínui...


Image

N'hésitez plus, inscrivez-vous et rejoignez-nous

Avatar du membre
Lombardi91
Messages : 512
Enregistré le : 02 févr. 2015, 21:08

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar Lombardi91 » 15 mars 2018, 21:06

Je présume Louis que si on avait une autre façon de se faire entendre on l'emploierait depuis longtemps à la place de la grève. Mais bon un concert de casserole, des interpellations en tout genre, le gouvernement s'en fout. On ne va pas non plus harceler physiquement ou d'une autre manière les personnes qui veulent nous causer du tort, j'ai cru comprendre également qu'une ouverture des tourniquets pour un accès libre aux trains constituerait une faute grave donc pas possible non plus. Et pour fini on est dans une société où l'on coure après l'argent, si il n'y a plus que ça qui compte il ne reste qu'à fermer les vannes, malheureusement...

Remster, en effet la poste et France Télécom ont perdu leur statut d'entreprise publique pour passer soit privé pour la seconde, soit en société anonyme à capitaux public pour la 1ère. Ce passage ne s'est pas fait sans douleur, vous avez tous entendu parler des vagues de suicides dans ces deux sociétés. Et ce n'est nullement par hasard que mes collègues et moi avons découvert que des formations aux risques psychosociaux ont émergé très récemment. On sait que cette réforme risque d'engendrer le même genre de situation, pas grave ce ne sont que des vies humaines après tout :sulfateuse:

Je rappelle que le statut cheminot régit beaucoup de choses :
- Conditions d'entrées et de sorties dans l'entreprise, pas de licenciement possible sauf faute lourde (avantage de l'emploi à vie).
- Conditions de rémunérations (non les augmentations ne sont pas systématiques chaque année). Ce n'est pas la panacée non plus ne vous l'imaginez pas c'est assez variable en interne, mais c'est sans doute un peu mieux que les miettes qu'on donne dans le secteur privé quand on renégocie son salaire...
- Facilité de circulation, c'est un vrai bénéfice pour du personnel en région qui se tape les semaines sur Paris et qui veut rentrer quelques we pendant le mois.
- Services de médecine dédiée sans avance de frais.
- Régime spécial de retraite avec ouvertures dès droits dès 52 ou 57 ans, mais là encore ce n'est pas la panacée puisqu'un agent qu'il soit sédentaire ou conducteur doit 172 trimestres cotisés pour avoir une retraite à taux plein soit 43 ans, avec traitement sur les 6 derniers mois de carrière. Donc dans les faits chacun fait son choix mais ce n'est pas un privilège démesuré si décote il y a.

La base de nos conditions de travail est régie par le Décret Socle lié à la réforme ferroviaire de 2014, complétée par des accords de branche ou d'entreprise. Les boites privées qui font des travaux sur le réseau notamment n'ont pas le statut c'est vrai, je ne connais pas les règles qui sont dedans mais je doute qu'elles soient équivalentes au statut. Et dans les faits, si ouverture à la concurrence il y a avec le privé (à conditions aussi plus défavorable), si la SNCF (Mobilités c'est sûr) veut rester 'compétitive' elle n'embauchera déjà plus au statut mais l'enterrera pour ceux qui restent, afin de se garder à flot. Bref le piège se referme, lentement mais surement.

La médiocrité du transport IDF n'honore pas Transilien c'est vrai, mais l’état a aussi sa part dans ce désastre ne l'oubliez pas...
Lombardi91, Agent SNCF domaine Signalisation

aquarius
Equipe SaDur
Messages : 28141
Enregistré le : 24 nov. 2006, 01:00
Trajet : Maisons-Alfort - Vélizy et retour (en principe)

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar aquarius » 15 mars 2018, 21:37

Juste une petite remarque concernant les risques psychosociaux (RPS): la sensibilisation / information / formation / communication sur les RPS s'est également développée ces dernières années dans les entreprises privées. Parce que la pression est de plus importante sur les personnes, parce que la responsabilité des entreprises pourrait être davantage engagée en cas de problème, ... bref, soit pour que l'entreprise fasse réellement quelque chose dans le domaine, soit qu'elle se donne bonne conscience en disant qu'elle a fait quelque chose (chacun barrera la mention inutile pour lui)
Image

Avatar du membre
remster
Equipe SaDur
Messages : 27847
Enregistré le : 09 janv. 2006, 01:00
Trajet : Cesson - Pont de Levallois M3 (parfois via Melun....)
Localisation : Cesson

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar remster » 15 mars 2018, 23:16

Les RPS existent également dans le privé.

Autre question : j'entends souvent dire que "la SNCF a du mal à recruter". Donc si elle durcit ses conditions, ce sera encore plus difficile de recruter. Donc quel est le risque de voir les conditions réellement se dégrader ?
Searching... ZYCK and destroy

Veni, vidi, sustínui...


Image

N'hésitez plus, inscrivez-vous et rejoignez-nous

Avatar du membre
JonathanMM
Equipe SaDur
Messages : 5272
Enregistré le : 12 sept. 2009, 21:34
Trajet : Goussainville <-> Becon les Bruyères
Contact :

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar JonathanMM » 16 mars 2018, 08:48

2°/ La SNCF est une boite qui recourt déjà à la sous traitance :
- pour faire le ménage dans les gares
- pour faire des travaux d'infra
- pour gérer son informatique
Et ça ne chifonne personne que ce personnel ne soit pas intégré au personnel SNCF avec le statut de cheminot ? Donc c'est faites ce qu'on dit pour nous , mais ne nous faites pas ce qu'on fait aux autres...
Lors de la grève des gens qui s'occupe du ménage des gares, il me semble qu'elles étaient suivi par les syndicalistes cheminots, et qu'elles ont obtenu d'être sous convention collective cheminote (je ne sais pas ce qu'il y a précisément dedans, mais ça doit être ce qui régit les 15 000 employés à la SNCF non cheminot, donc ça doit être un minimum).
Image
Mon planning de festival
Pour vos relevés, pensez à MARIE ;)

Avatar du membre
FrancoisY
Equipe SaDur
Messages : 2492
Enregistré le : 01 janv. 2008, 01:00
Trajet : Yerres <-> Les Halles
Localisation : Yerres

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar FrancoisY » 16 mars 2018, 14:24

Aujourd'hui, quel est la raison d'être du statut cheminot ? Y aurait-il une classe de travailleurs différents ? Je pense que non, nous sommes tous des salariés de formes d'entreprises diverses et variées régies par un certain nombre de conventions collectives.
On doit pouvoir dérouler sa carrière avec des évolutions choisies que ce soit au sein de la même entreprise ou en changeant et les règles devraient à mon sens être les mêmes pour tous.
Par contre que le statut "cheminot" des employés actuels soit conservé, cela ne me choque pas bien au contraire puisque c'était une donnée du contrat d'embauche.

Par ailleurs, je suis tout de même déconcerté par le mode de négociation qui commence systématiquement par un appel à la grève alors que la négociation n'a pas ou a tout juste commencé. Cela est d'un irrespect total pour les voyageurs qui sont pourtant la raison d'existence de l'entreprise.
Après les voyageurs au comportement indélicat vont être mis à l'index, comment veut-on que les comportements évoluent s'il n'y a pas un respect du voyageur ?
Un respect mutuel est nécessaire à toute activité.

Le chemin de fer a toute sa place dans notre société mais il doit comme tout à chacun être capable de se remettre en question, nous sommes dans une société qui évolue très vite parfois trop vite et pas toujours en bien mais, une chose est évidente c'est qu'aujourd'hui celui qui n'évolue pas restera sur le bord du chemin.
Image

Avatar du membre
Lombardi91
Messages : 512
Enregistré le : 02 févr. 2015, 21:08

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar Lombardi91 » 16 mars 2018, 17:30

Les RPS existent également dans le privé.

Autre question : j'entends souvent dire que "la SNCF a du mal à recruter". Donc si elle durcit ses conditions, ce sera encore plus difficile de recruter. Donc quel est le risque de voir les conditions réellement se dégrader ?
Les conditions de recrutement ne sont pas durcies, c'est plus le contraire. Jusqu'à présent les agents de conduite étaient recrutés sur BAC Electrotech ou assimilé au maximum. Mais devant la pénurie permanente maintenant même des diplômés de BTS peuvent postuler. Ceci étant, les contraintes étant particulièrement lourdes (nombreux weeks end, horaires décalés, paye pas très étoffée), ça ne se bouscule pas pour postuler.

Pour FrançoisY, oui les travailleurs ne sont pas tous égaux. Certains ont des métiers plus pénibles que les autres. Port de charges lourdes, expositions aux bruits, aux produits chimiques, aux horaires décalés etc. Les agents du service public sont dans ce lot, policiers, infirmiers, pompiers, cheminots. Ces corps de métiers pour moi méritent d'être traités à part de tous les autres, avec une paye intéressante et des possibilités de départs anticipée. J'imagine que mon discours sonne un peu comme celui d'un syndicaliste mais peut importe. Si on veut attirer du monde dans des métiers pas faciles il faut qu'ils aient des avantages par rapport à d'autre qui ont un boulot disons plus tranquille, mais on tend vers un nivellement par le bas pour tout le monde, ça ne dérange personne de toute façon vu que la France est un pays d’égoïste et d'égocentriques.

Enfin pour les négociations, proposer de négocier les dates d'ouvertures à la concurrence j'appelle pas ça de la négoce mais bon. Pareille pour les sociétés anonymes, la base sent déjà la BIP donc pourquoi la négocier de toute façon :boing:

On est tous le cheminot de quelqu'un, Cf Besancenot...
Lombardi91, Agent SNCF domaine Signalisation

Avatar du membre
Ver1976
Messages : 11705
Enregistré le : 28 mars 2010, 09:25
Trajet : Vigneux sur Seine -> Bobigny

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar Ver1976 » 16 mars 2018, 19:47

Selon moi le statut de "cheminot" c'est un peu ce que je connais comme "fonctionnaire" : nous sommes au service des français(e)s et pas au service d'un chiffre d'affaire comme dans le privé.
Vous allez me dire que je fais du manichéisme public - privé et vous aurez raison. Oui des salariés du privé peuvent aussi se sentir utiles en aidant leurs clients et inversement des cheminots/fonctionnaires mal faire leurs travail. J'admets aussi avoir peut-être un côté candide mais mon ressenti de (récent) fonctionnaire est que nous sommes investi par l'Etat d'une mission de service public auprès de tous les français sans distinction (et oui : çà me plaît !)
Dans l'absolu je dirais quand même que la balance culturelle à tendance à moins pencher en faveur de la rentabilité financière dans le public que dans le privé (précision : j'ai travaillé dans les deux)

Donc pour en revenir au sujet, j'observe avec circonspection l'arrivé de la concurrence privée dans le ferroviaire car je crois qu'un cheminot aura + la culture de servir ses usagers qu'un acteur du privé a qui on va surtout lui demander d'être rentable.

Concernant l'usage de la grève : je reconnais aussi que la fonction publique dans son ensemble est malmenée (car contrairement à une idée reçue on bosse énormément car il faut souvent faire le boulot de plusieurs personnes vu les sous-effectifs => faut faire des économies à l' Etat)
Suis-je pour autant pour les grèves ? Vais-je faire grève le 22 mars prochain ? => NON

Non car je ne vois en quoi ne pas bosser et emmerder mes étudiants ferait que mon message serait entendu en haut-lieu et que l'Etat finirait par nous donner des moyens.
D'autre part, si je crois à la bonnes foi de nos syndicalistes (j'en connais et discute avec quelque uns) je trouve la méthode de la grève inappropriée car on tape finalement sur les gens que nous sommes censé(e)s servir !
Par contre : nos syndicats nous diraient "Ok on ne fait pas grève le jeudi 22 mars mais on vous propose une grande manifestation de défense de service public le samedi 24" et bien moi cela m'aurait convenu.

Que l'on arrête de croire que les manifestations "en tapant sur des casseroles", comme tu le dis Lombardi91, ne serait pas écoutées du gouvernement.
Si une manifestation attire une foule importante, nos dirigeants font vite le calcul que le nombre de leurs électeurs potentiels est en train de chuter à grande vitesse et çà, çà leur fait peur.
D'autre part manifester c'est aussi s'investir physiquement. Faire grève en restant chez soi ... euh... comment dire... ce n 'est pas un peu facile comme argument ?

Au lieu de cela, les syndicats utilisent dont les méthodes séculaires des Anciens à savoir que seuls les blocages pourraient faire un rapport de force.
Ca fonctionnait peut-être au XX siècle. Au XXIième siècle, avec les gens qui débattent et échangent à toute vitesse sur les réseaux sociaux cela ne fonctionne plus. Les gens comprennent qu'ils ne sont qu'une monnaie d'échanges et qu'ils ne gagnent rien d'autre que des ennuis et la fatigue des transports en commun déjà bien usants même en marche "normale".
Cette grève sera donc impopulaire et l'Etat va avoir les coudées franches pour vous faire passer ses lois à coup d'ordonnances.
On aura trois mois de galère au final pour rien car le scénario est écrit d'avance :
1) "unité syndicale" de façade les deux premières semaines
2) le Gouvernement qui fera mime de vous donner des compensations mais restera intransigeant sur le fond
3) la CFDT arrêtera la grève car "ayant obtenu satisfaction"
4) la CGT et Sud rail qui feront mine d'être surpris et indigné de la CFDT
4') l'Etat qui dira "le blocage n'est pas notre faute. Certains syndicats ne veulent pas discuter contrairement à la CFDT"..
5) un mois après la CGT qui arrête la grève "mais restera vigilant sur la suite"
6) Sud Rail qui continuera la grève parce que eux sont + rebelles et guerriers avec des poils sur le torse que la CGT...
7) la grève de Sud Rail qui finira dans l'indifférence générale

Comedia dell'arte ...
Image

Avatar du membre
x58
Membre de SaDur
Messages : 2178
Enregistré le : 04 oct. 2007, 02:00
Localisation : Mennecy
Contact :

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar x58 » 17 mars 2018, 14:58

A propos du statut des cheminots: Statut et régime spécial sont étroitement liés. Mais le régime spécial est déficitaire et c'est le contribuable qui doit combler les trous. C'est ce qui condamne le régime spécial, sauf à ce qu'il trouve un moyen de rester à l'équilibre sans solliciter le contribuable "pas spécial".

Avatar du membre
FrancoisY
Equipe SaDur
Messages : 2492
Enregistré le : 01 janv. 2008, 01:00
Trajet : Yerres <-> Les Halles
Localisation : Yerres

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar FrancoisY » 19 mars 2018, 11:45

Les travaux pénibles se rencontrent aussi bien dans le public que dans le privé de même le travail décalé.
La finalité de chaque métier est spécifique.
Le fonctionnement de la société est fait de l'ensemble et chacun y a sa place.
Image

Avatar du membre
Mo95
Membre de SaDur
Messages : 1486
Enregistré le : 28 avr. 2014, 14:41
Trajet : Villeneuve Saint Georges - Port Royal

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar Mo95 » 19 mars 2018, 14:22

On parle de service public pour la SNCF, je le vois très bien côté SNCF Réseau mais coté SNCF mobilité je ne vois pas ou est le service public, il y a bien délégation pour les lignes du quotidiens mais finalement Ratp/Transdev/Les chemins de fer Corses CFC et Transkéo le font également et sans statut cheminot.
Image

Avatar du membre
Ver1976
Messages : 11705
Enregistré le : 28 mars 2010, 09:25
Trajet : Vigneux sur Seine -> Bobigny

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar Ver1976 » 19 mars 2018, 16:41

C'est un choix de société.
A l'Université on commence à voir Google et Facebook faire des formations certifiantes.
Certains trouvent ça bien d'autres disent qu'ils n'ont rien à faire dans une fac. Mon avis perso est que Google peut venir faire des formations. De l'autre le service public peut proposer d'autres sources d'informations moins biaisée pour permettre au citoyen de se forger une opinion qui ne dépend pas de l'IA Google.
Pour la SNCF on est sur une problématique similaire.
Image

Avatar du membre
Lombardi91
Messages : 512
Enregistré le : 02 févr. 2015, 21:08

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar Lombardi91 » 19 mars 2018, 18:00


Concernant l'usage de la grève : je reconnais aussi que la fonction publique dans son ensemble est malmenée (car contrairement à une idée reçue on bosse énormément car il faut souvent faire le boulot de plusieurs personnes vu les sous-effectifs => faut faire des économies à l' Etat)
Suis-je pour autant pour les grèves ? Vais-je faire grève le 22 mars prochain ? => NON

Non car je ne vois en quoi ne pas bosser et emmerder mes étudiants ferait que mon message serait entendu en haut-lieu et que l'Etat finirait par nous donner des moyens.
D'autre part, si je crois à la bonnes foi de nos syndicalistes (j'en connais et discute avec quelque uns) je trouve la méthode de la grève inappropriée car on tape finalement sur les gens que nous sommes censé(e)s servir !
Par contre : nos syndicats nous diraient "Ok on ne fait pas grève le jeudi 22 mars mais on vous propose une grande manifestation de défense de service public le samedi 24" et bien moi cela m'aurait convenu.

Que l'on arrête de croire que les manifestations "en tapant sur des casseroles", comme tu le dis Lombardi91, ne serait pas écoutées du gouvernement.
Si une manifestation attire une foule importante, nos dirigeants font vite le calcul que le nombre de leurs électeurs potentiels est en train de chuter à grande vitesse et çà, çà leur fait peur.

Comedia dell'arte ...
Ver1976 permet moi de douter sur tes dires, ce que tu dis marche pour des partis qui veulent se maintenir au pouvoir. Mais si tu as des partis jusqu'au boutistes qui se foutent de ne pas revenir 5 ans plus tard, on sera perdant. J'écoutais un syndicaliste du :RER: :D: à savoir Fabien VILLEDIEU de Sud Rail qui a rappelé que l'employeur SNCF a déjà trainé ses salariés contrôleurs devant la justice pour une grève des contrôles. Ça a laissé un précédent et donc fermé une possibilité de manifester son mécontentement sans pénaliser le client/usagé.

Pour FrançoisY, c'est vrai je ne l'ai pas précisé mais le privé connait aussi des conditions rudes pour certains métiers et ils méritent aussi quelques avantages à l'instar du public, pas de discriminations.

Pour Mo95 allez demander dans quelles conditions le personnel réalise ses missions ils ne vous en diront pas du bien...
Lombardi91, Agent SNCF domaine Signalisation

Avatar du membre
Ver1976
Messages : 11705
Enregistré le : 28 mars 2010, 09:25
Trajet : Vigneux sur Seine -> Bobigny

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar Ver1976 » 20 mars 2018, 08:25

Ver1976 permet moi de douter sur tes dires, ce que tu dis marche pour des partis qui veulent se maintenir au pouvoir. Mais si tu as des partis jusqu'au boutistes qui se foutent de ne pas revenir 5 ans plus tard, on sera perdant.
UN membre de ma famille disait "s'ils veulent tou(te)s faire de la politique c'est que la place doit être bonne"
Sans aller dans cette généralité un peu facile la plupart cherche quand même la ré-élection. ;-)
Image

Avatar du membre
Mo95
Membre de SaDur
Messages : 1486
Enregistré le : 28 avr. 2014, 14:41
Trajet : Villeneuve Saint Georges - Port Royal

Re: Rapport Jean-Cyril Spinetta sur l'avenir du ferroviaire en France

Messagepar Mo95 » 20 mars 2018, 17:40


Pour Mo95 allez demander dans quelles conditions le personnel réalise ses missions ils ne vous en diront pas du bien...
Les agents SNCF disent la même chose avec le statut (enfin sauf peut-être les cadres aux sièges)... donc les "bonnes" conditions de travail ne semblent pas lier uniquement au statut.
Image


Retourner vers « Les transports en France et dans le monde »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron