Le forum a été mis en lecture seule. En savoir plus

incivilité

Racontez-nous ce que vous vivez à cause de la mauvaise qualité de service de la ligne D.
Donnez-nous votre avis sur la ligne au quotidien.
Avatar du membre
philippe
Messages : 6018
Enregistré le : 17 juin 2005, 02:00
Trajet : Combs <-> Maisons-Alfort (Les Juilliottes)
Contact :

incivilité

Messagepar philippe » 14 déc. 2005, 10:59

Ce matin je prends le DICA de 9h11. Une jeune femme se met à écouter de la musique avec son baladeur en mettant le son à fond, le son traversant au moins la moitié de la voiture. Au bout de 2 minutes je me lève et lui demande poliment (promis !) de baisser le volume de son appareil. Elle me répond mot à mot "ah bon, parce que ça vous gêne ?"
Je ne m'attendais pas à une telle désinvolture mais tout en réussissant à conserver mon calme que lui répond qu'il se trouve que oui.
- Vraiment ? insiste-t-elle.
- c'est clair
- vous pourriez être poli
- ah, parce que je suis pas poli ?
- non, le "c'est clair" est de trop :!: :!: :!:

Heureusement que c'était le matin avant la journée de travail...

Ce n'est pas tout. Là dessus un type intervient : "bon, ferme-là et laisse-la tranquille. Elle a le droit d'écouter de la musique si elle veut", puis poursuit en indiquant que si je ne suis pas content je n'ai qu'à changer de "wagon", et dit que lui aussi peut écouter de la musique comme elle et que j'ai intérêt à venir lui demander de baisser le volume. Je n'ai rien répondu, stupéfait du culot du type et surtout je voulais éviter de déraper car c'est facile de le faire dans des moments pareils.
De toute façon il ne l'a pas fait. Heureusement parce qu'il avait la carrure de Swcharzy, le bonnet en plus.
Le jeune fille a tout de même baissé le volume de façon raisonnable.

Je suis peut-être parano mais j'ai l'impression que depuis quelques temps ces incivilités augmentent dans les trains (pas que dans le RER D).
Avez-vous des témoignages à ce sujet ou pas ?
Si oui, est-ce une gêne pour vous ou pas ? C'est difficile de savoir, puisque évidemment, à part la grande gueule, personne n'a réagi.
Oui aux directs Sénart - Paris

Avatar du membre
Gilles
Messages : 45
Enregistré le : 12 déc. 2005, 01:00

Messagepar Gilles » 14 déc. 2005, 11:09

quelque fois ça a du bon (voir TEMOIGNAGE D'UN SNCF ...)
:wink:

Avatar du membre
Arioch
Messages : 603
Enregistré le : 13 déc. 2005, 01:00

Messagepar Arioch » 14 déc. 2005, 11:24

Je crois qu'il faut nuancer les aggressions verbales. Celles des sans gênes et celles qu'on rencontre en temps de grève.

Quand on poireaute plus d'une heure sous le froid d'un quai de la gare du nord à attendre 1 foutu train qui, espère-t-on, nous déposera à LA station suivante, et que les panneaux d'affichage ne cessent d'afficher des trains qui ne passent jamais et que les hauts parleurs crachent toutes les 2 minutes la voix d'un agent nous avertissant que le trafic est perturbé... Je crois qu'il faut avoir les nerfs très très TRES solides parfois et je comprend qu'il y en ai qui craquent, même si je n'approuve en rien leur réaction.

Avatar du membre
Arioch
Messages : 603
Enregistré le : 13 déc. 2005, 01:00

Messagepar Arioch » 14 déc. 2005, 11:27

La dernière fois où j'ai vu des gens râler vraiment dans mon train, c'était un lendemain de grève où deux contrôleurs se sont crus permis de nous demander nos titres de transport !!!

Ils se sont faits rouspéter par quasi la moitié du wagon et ont passé le reste du voyage à regarder leurs pompes sans dire un mot.

Ca n'était ici pas de l'incivilité pour moi MAIS un juste retour des choses. Il y a des fois où il ne faut pas trop tirer sur la corde des vaches à lait que nous sommes...

:lol:

Avatar du membre
zyck-zag
Messages : 110
Enregistré le : 16 sept. 2005, 02:00
Contact :

Messagepar zyck-zag » 14 déc. 2005, 12:22

J'ai l'impression que les gens sont plus agressifs en période de "troubles ferroviaires"
Il m'est arrivé de voir , lorsque le train était coincé en plein milieu des voies (15 minutes au moins) la situation suivante :
Une jeune fille (décidemment) téléphonait avec son portable, evidement elle parlait assez fort , et ca durait, elle racontait sa vie. Un monsieur, qui était sur les siéges d'a cotés, excédé par la conversation, lui a dit "Ca suffit, on en rien a foutre de votre vie, vous pouvez pas la fermer". La fille se justifie (" Mon chien est malade blabla...") et a continué a parler plus doucement. Le type avait l'air excédé, heureusement le train est reparti.

Avatar du membre
Arioch
Messages : 603
Enregistré le : 13 déc. 2005, 01:00

Messagepar Arioch » 14 déc. 2005, 12:25

J'ai l'impression que les gens sont plus agressifs en période de "troubles ferroviaires"
Ca me parait évident, pas justifié mais évident :wink:

Avatar du membre
philippe
Messages : 6018
Enregistré le : 17 juin 2005, 02:00
Trajet : Combs <-> Maisons-Alfort (Les Juilliottes)
Contact :

Messagepar philippe » 14 déc. 2005, 14:38

J'ai l'impression que les gens sont plus agressifs en période de "troubles ferroviaires"
[...] Une jeune fille (décidemment) téléphonait avec son portable, evidement elle parlait assez fort , et ca durait, elle racontait sa vie. Un monsieur, qui était sur les siéges d'a cotés, excédé par la conversation, lui a dit "Ca suffit, on en rien a foutre de votre vie, vous pouvez pas la fermer". La fille se justifie (" Mon chien est malade blabla...") et a continué a parler plus doucement.[...]
Je ne suis pas du tout certain que ces actes soient tous liés à la grève.
Des gens qui fument dans le RER A, il y en a. La dernière fois que ça s'est passé dans la voiture où j'étais c'était avant la grève.

Sur les portables j'ai été témoin de ce même genre de scène. Dans ce cas deux solutions se présentent souvent :
- quelqu'un se lève et va demander à la personne de parler plus doucement
- tout le monde autour d'elle la regarde et lui lancent des regards de reproche, puis se regardent entre eux d'un air entendu comme pour dire "eh ben, il/elle n'est pas gêné(e), quelle éducation"

C'est vrai que la personne qui téléphone ne se rend pas forcément compte du volume de sa voix. Ce qui en revanche est inadmissible, c'est une réaction violente de ladite personne, du genre "ah parce que ça vous gêne ?" ou "si t'es pas content t'as qu'à changer de wagon".

Récemment, et ce avant les grèves, il y avait du monde le soir gare de lyon. On laisse les gens descendre. Une femme est en train de descendre du train et un type derrière elle la pousse.
- C'est pas la peine de pousser
- ta gueu** sal**e (sans aucune exagération)
Oui aux directs Sénart - Paris

Avatar du membre
Arioch
Messages : 603
Enregistré le : 13 déc. 2005, 01:00

Messagepar Arioch » 14 déc. 2005, 14:43

Je ne suis pas du tout certain que ces actes soient tous liés à la grève.
Non, mais le phénomène doit s'amplifier nettement les jours de grève. Quand je suis coincé comme une sardine à l'huile dans un wagon et que je regarde certaines têtes des sardines voisines :lol:, je peux te dire qu'à certaines, je n'oserais même pas leur demander l'heure qu'il est :wink:

A moins de le demander à une personne à l'opposé du wagon. Hé, coincés comme nous sommes, elle est pas prête de pouvoir me claquer l'baigneur ! :lol:

+ sérieusement, le manque de civisme se retrouve également sur la route. Combien de fois vois-je des automobilistes tourner sans mettre de clignotant ? Sans compter ceux qui loupent systématiquement les stop et feux rouges le matin (trop pressés pour avoir un accident ?).

Bienvenue dans la réalité ! :wink:


Retourner vers « Votre avis et vos témoignages : la ligne au quotidien »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 2 invités