Artistes et voies ferrées

Vous avez des questions sur le fonctionnement de la ligne. Sur les horaires, les correspondances, ... posez les ici nous tacherons de vous répondre
Avatar du membre
khader95
Equipe SaDur
Messages : 3162
Enregistré le : 15 oct. 2009, 21:33
Trajet : Goussainville <-> Paris Nord (Souterraine)
Localisation : Goussainville (95)

Artistes et voies ferrées

Messagepar khader95 » 06 mai 2013, 12:26

Bonjour,

Je recherche des travaux d'artistes qui sont en lien avec les voies ferrées et leur imaginaire. On m'a conseillé d'aller voir l'ouvrage "L'art des trains et des gares : 70 ans de SNCF".
Quelqu'un l'aurait-t-il et pourrait éventuellement me le prêter ?

Autrement, avez-vous des idées de projets ou de réalisations artistiques liés à ce domaine, ou d'ouvrages que je pourrais consulter ?

Merci :-)
Image

:RER: :D: : Bienvenue dans un monde de retards.

aquarius
Equipe SaDur
Messages : 28147
Enregistré le : 24 nov. 2006, 01:00
Trajet : Maisons-Alfort - Vélizy et retour (en principe)

Re: Artistes et voies ferrées

Messagepar aquarius » 06 mai 2013, 23:14

Claude Monet et St Lazare ??? :mrgreen: :arrow:
Image

Avatar du membre
Freddy
Messages : 1550
Enregistré le : 06 avr. 2012, 15:54
Localisation : Asnières-sur-Seine

Re: Artistes et voies ferrées

Messagepar Freddy » 07 mai 2013, 23:54

"L'art des trains et des gares : 70 ans de SNCF"
Ouvrage très intéressant et incontournable pour ton sujet. Maintenant, les rapports entre l'art et le chemin de fer ne sauraient se concentrer durant la "seule" époque SNCF ..... au risque de louper beaucoup de choses !!!

Avatar du membre
khader95
Equipe SaDur
Messages : 3162
Enregistré le : 15 oct. 2009, 21:33
Trajet : Goussainville <-> Paris Nord (Souterraine)
Localisation : Goussainville (95)

Re: Artistes et voies ferrées

Messagepar khader95 » 09 mai 2013, 01:02

"L'art des trains et des gares : 70 ans de SNCF"
Ouvrage très intéressant et incontournable pour ton sujet. Maintenant, les rapports entre l'art et le chemin de fer ne sauraient se concentrer durant la "seule" époque SNCF ..... au risque de louper beaucoup de choses !!!
@Freddy : Aurais-tu accès à cet ouvrage ou connaitrais-tu un moyen qui me permettrait d'y avoir accès ? J'ai recherché pour l'instant mais sans succès...
Si tu penses à des exemples précis qui seraient hors époque SNCF, n'hésite pas à me les transmettre. Je cherche le maximum de documentation possible. Merci !
Image

:RER: :D: : Bienvenue dans un monde de retards.

Avatar du membre
Freddy
Messages : 1550
Enregistré le : 06 avr. 2012, 15:54
Localisation : Asnières-sur-Seine

Re: Artistes et voies ferrées

Messagepar Freddy » 09 mai 2013, 01:27

@Freddy : Aurais-tu accès à cet ouvrage ou connaitrais-tu un moyen qui me permettrait d'y avoir accès ? J'ai recherché pour l'instant mais sans succès... !
Pas trop d'idées, à part peut-être une petite fouille dans les bibliothèques dignes de ce nom (Beaubourg a un beau rayon dédié). Sinon, tu peux parcourir le site de l'expo éponyme, tu y trouveras sans doute pas mal d'angles d'attaque !!!
Si tu penses à des exemples précis qui seraient hors époque SNCF, n'hésite pas à me les transmettre. Je cherche le maximum de documentation possible. Merci !
Ci-joint un topo que j'avais fait avaler à mes régulateurs. Un pêle-mêle qui pourrait t'orienter :

L’ART DE VOYAGER
A ses débuts, le chemin de fer est l’objet d’un certain ressentiment et de moqueries. Néanmoins, quelques esprits épris de modernité s’enthousiasment pour ce qu’il représente en matière de puissance industrielle et technique. Parallèlement à la naissance du chemin de fer, l’Europe connaît deux siècles qui ont été parmi les plus brillants en matière d’art. Dès lors, dans toutes ses formes, l’art vient petit à petit à la rencontre du chemin de fer -qui
devient alors une immense usine à rêves- pour l’englober dans sa propre démarche d’observation et d’interprétation du monde réel. Ce lien demeure solide aujourd’hui encore.

LE RAIL VU PAR LES ARCHITECTES La présence de l’architecture se traduit principalement dans les gares. Véritables portes d’entrée dans la ville à sa création, elles se devaient d’être majestueuses, empruntant à l’architecture civile ses modèles traditionnels. Les gares parisiennes et les gares des principales villes de province témoignent de la multiplication des gares « portes » jusqu’en 1880, des gares « palais » de 1880 à 1900 puis des gares « églises » souvent munies d’un campanile au début du XXe siècle. Les détails décoratifs sont multiples. Par la suite, la gare devient le témoin de l’époque. Les nouveaux matériaux tels que le béton coulé, l’acier ou les briques de verre donnent naissance à des formes inconnues, le style Art déco apparaît. A partir de 1960, la gare devient un bâtiment banalisé. La recherche architecturale est souvent détrônée au profit de la rentabilité, de l’aspect pratique. L’arrivée du TGV suscite la renaissance du train et de fait celles des gares, contemporaines, à l’image d’une société réconciliée avec le monde du train. Lorsqu’elle est emblématique, une gare peut reprendre l’architecture d’une ville, d’une région (Abbeville, Hendaye, Senlis …). Elle peut enfin être éprise d’une originalité audacieuse (Cergy..) comme la gare de Metz qui représente une locomotive à vapeur. En outre, de nombreux éléments gravitant autour du chemin de fer
attirent de nombreux artistes que l’on retrouve dans les buffets de gare, fresques, ponts, statues …

LE RAIL VU PAR LES CINEASTES Dès sa création, le cinéma s’intéresse au chemin de fer comme créateur d’impressions fortes et de mouvement. La gare est, par excellence, un lieu de mouvement perpétuel à la fois des trains mais aussi des hommes et des femmes, des départs, des arrivées, des adieux. La symbolique du train est variée. Au début du XXe siècle, il représente la révolution industrielle et le progrès technique. Il apparaît tout naturellement dans beaucoup de westerns ou de films de bandits, pilleurs de banques et de trains (Il était une fois dans l'Ouest). Avant l'avènement de l'aviation civile, le rail
est le principal moyen de transport, jouant un rôle important dans beaucoup de conflits. Il se retrouve ainsi dans des films sur la Guerre de Sécession (Le Mécano de la Générale), les Guerres Mondiales où son importance est soulignée (Le Pont de la rivière Kwaï - La Bataille du rail). La gare est aussi le lieu de retrouvailles, d’adieux, ou alors le premier contact avec une ville et aide à signifier l'arrivée d'un personnage dans un pays inconnu ou un changement
de vie. Le rail témoigne de la vie quotidienne (Les vacances de M. Hulot, Bébert et l’Omnibus). Le train luimême est aussi largement exploité au cinéma comme lieu de rencontre, prétexte à huit clos entre personnes inconnues et forcées à cohabiter. Il devient le cadre idéal pour des films à suspense (Le Crime de l’Orient Express). La Bête Humaine de Renoir est, avec La Roue d’Abel Gance, le film français le plus connu ayant trait au monde du rail.
Depuis une quinze ans, la relation entre l’art et le rail fait l’objet du Festival Cinérail à Paris.

LE RAIL VU PAR LES PEINTRES Le Chemin de fer a toujours inspiré les peintres qui ne peuvent rester insensibles devant cette grande nouveauté, cette grande aventure technique et humaine qui bouleverse l’aspect des villes, des villages et des paysages. Il y a bien sur les peintures connues à voir dans les grands musées mondiaux. Claude Monet, avec ses nombreuses peintures ferroviaires, vient en premier à l’esprit. Il a d’ailleurs choisi Paris St-Lazare comme toile de fond d’une dizaine d’oeuvres. Mais il ne faut pas oublier Renoir et son pont d’Argenteuil, Sisley et son viaduc d’Auteuil, Manet, Van Gogh ou encore Dali parmi les grands peintres qui ont évoqué le rail dans leur oeuvre. Mais il y a aussi les peintures moins connues mais nombreuses,
souvent signées d’auteurs célèbres dans le monde ferroviaire comme Brenet, Lamarche ou Cuneo. N’oublions pas le graffiti, cette forme d’art moderne dont les fresques ornent désormais tous les paysages urbains.

LE RAIL VU PAR LES ECRIVAINS Les voyages en train et l’atmosphère unique du chemin de fer ont largement inspiré les plumes. De « La Bête Humaine » de Zola aux poèmes de Verlaine, Verhaeren en passant par les romans de Christie ou de Vincenot, la littérature fait une part belle au rail. Utilisé comme décor ou comme élément constructif du récit, le rail fournit également l’évasion et le rêve nécessaires pour la chanson, la musique classique (Honegger). Tous les héros de BD ont fréquenté le milieu ferroviaire alors que certains auteurs comme Tardi font de la gare le cadre habituel de leurs actions.

TERMINUS L'art est présent sous toutes ses formes dans notre quotidien. Redevenu à la mode, le train continue d’y apparaître en restant un support de choix des créateurs. Il sert de toile de fond pour la mode (création et défilés), la publicité, la photographie (Doisneau, Riboud, Ronis), le design ou l’art contemporain, mais également dans des domaines plus inattendus, depuis des décennies, comme la caricature, la philatélie, l’affiche publicitaire.
Incontournable !

Avatar du membre
khader95
Equipe SaDur
Messages : 3162
Enregistré le : 15 oct. 2009, 21:33
Trajet : Goussainville <-> Paris Nord (Souterraine)
Localisation : Goussainville (95)

Re: Artistes et voies ferrées

Messagepar khader95 » 14 mai 2013, 11:41

Merci Freddy pour ces infos ! :yes:
Image

:RER: :D: : Bienvenue dans un monde de retards.


Retourner vers « On peut vous aider ? »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron