Le forum a été mis en lecture seule. En savoir plus

BASTON A GARE DU NORD

Vous avez vu un article sur nous dans un journal, une rubrique à la télévision ou même dans le conseil de quartier de votre ville. Dites le nous, nous ne sommes pas toujours informés.
Avatar du membre
Gilles
Messages : 45
Enregistré le : 12 déc. 2005, 01:00

BASTON A GARE DU NORD

Messagepar Gilles » 14 déc. 2005, 11:22

Je viens de lire un article dans 20 minutes sur les evenements d'hier soir à Gare du Nord. Ca dégénère ... C'est drole, ils ont l'air moins patients sur la B. Faut dire que nous sur la D, on est rodé ...
:lol:

Avatar du membre
Arioch
Messages : 603
Enregistré le : 13 déc. 2005, 01:00

Messagepar Arioch » 14 déc. 2005, 11:32

Source : http://www.20minutes.fr/journal/paris/index.php

Je cite : "Mercredi 14 décembre 2005

La reconduction de la grève sur les lignes B et D du RER a eu raison de la patience des passagers. Ligne B, sur le quai de la gare du Nord, hier soir, plusieurs d’entre eux se sont révoltés. Alors que les trains sont tellement pleins que des passagers en tombent, certains restent sur le quai, comme cette stagiaire en transport routier désabusée : « Je veux rentrer chez moi, mais j’ai dû descendre du train. Il y avait beaucoup trop de monde. » D’autres adoptent une méthode radicale et cassent les fenêtres des cabines de conducteur pour s’y frayer une place.

Le train démarre, sur le quai une femme s’exclame : « C’est honteux, c’est inadmissible ! » Une retraitée de 77 ans, éjectée de la rame par la foule, s’emporte : « Une grève si ça ne gêne personne, ça n’a pas d’impact. Même si je la subis, je la soutiens. » Bien peu sont du même avis. Deux étudiants, en contrat de qualification, ne sont pas admis en cours et ne sont pas rémunérés lorsqu’ils arrivent en retard. « Ils font grève et c’est nous qui ne sommes pas payés ! »

A l’entrée du quai, un groupe se forme et une manifestation d’usagers s’improvise. A leur tour de crier des slogans : « SNCF, bande de feignants ! On veut rentrer chez nous ! » Deux clans se forment autour des tourniquets. Une jeune femme défend à haute voix le droit de grève. Elle se fait aussitôt huer par la foule. Les autres lui lancent les papiers et les morceaux de carton qu’ils trouvent sur le sol. Une jeune salariée s’approche : « Je paie ma Carte orange 140 E par mois pour ça ? »

Pour l’instant, la proposition de remboursement formulée par la SNCF ne concerne que les usagers de la ligne D. Et encore, aucune précision n’a été apportée sur les modalités du dédommagement. La jeune femme poursuit : « On a tous des choses à revendiquer, mais je trouve ça assez traître de prendre les gens en otage. Je ne suis pas contre le droit de grève, mais il ne faut pas en abuser. » Si elle reconnaît que son employeur est « plutôt souple » par rapport à ses retards, elle affirme avoir vu ces derniers jours « plusieurs personnes pleurer de peur de perdre leur emploi ». « Abus », c’est le mot qui revient le plus souvent dans la bouche des usagers qui semblent arrivés à bout de nerfs."


Sans commentaires de ma part...

zefree77
Messages : 3374
Enregistré le : 10 mai 2005, 02:00
Trajet : Combs-la-Ville <-> Saint Mandé (ligne 1)
Localisation : Dans les champs de betteraves

Messagepar zefree77 » 14 déc. 2005, 11:34

Je comprend l'énervement des gens, ils en on ras le bol.

Toutefois, s'en prende à des non-grèvistes et se foutre sur la gueule entre usagers, c'est pas trés malin.

Avatar du membre
Arioch
Messages : 603
Enregistré le : 13 déc. 2005, 01:00

Messagepar Arioch » 14 déc. 2005, 11:36

Toutefois, s'en prende à des non-grèvistes et se foutre sur la gueule entre usagers, c'est pas trés malin.
Pas très malin mais très courant pourtant ! Quand on est client, qu'on a commandé sur un site de VPC par exemple, et que le produit arrive défectueux (quand il arrive), que l'on prend le téléphone pour râler sur la pauvre standardiste ? Y est-elle pour quelque chose ? Pas vraiment je pense. Mais pourquoi a-t-on tendance à râler dessus quand même ?

1) le client est ROI et pas une sous mouise comme nous considèrent nos amis de la Seuneusseufeu.

2) toute personne de la société incriminée la représente, donc acte.

zefree77
Messages : 3374
Enregistré le : 10 mai 2005, 02:00
Trajet : Combs-la-Ville <-> Saint Mandé (ligne 1)
Localisation : Dans les champs de betteraves

Messagepar zefree77 » 14 déc. 2005, 11:42

Ah oui, en les agressant physiquement ?

Et les usagers, ils ne représentent pas la SNCF !

Avatar du membre
Arioch
Messages : 603
Enregistré le : 13 déc. 2005, 01:00

Messagepar Arioch » 14 déc. 2005, 11:44

Ah oui, en les agressant physiquement ?

Et les usagers, ils ne représentent pas la SNCF !
Je parlais plutôt des non-grévistes, pas des agressions verbales ou physiques envers les autres usagers.

zefree77
Messages : 3374
Enregistré le : 10 mai 2005, 02:00
Trajet : Combs-la-Ville <-> Saint Mandé (ligne 1)
Localisation : Dans les champs de betteraves

Messagepar zefree77 » 14 déc. 2005, 12:10

Ah bon, donc tu approuve les agressions sur les agents SNCF ?

Tu dis qu'ils représentent la SNCF, ok, d'accord.

Ce qui veut donc dire que la SNCF est responsable du bordel actuel alors ?

Avatar du membre
Arioch
Messages : 603
Enregistré le : 13 déc. 2005, 01:00

Messagepar Arioch » 14 déc. 2005, 12:17

Ah bon, donc tu approuve les agressions sur les agents SNCF ?
Je n'approuve pas les aggressions physiques, que cela soit clair !
Tu dis qu'ils représentent la SNCF, ok, d'accord.

Ce qui veut donc dire que la SNCF est responsable du bordel actuel alors ?
Très franchement, je suis un C L I E N T (faut-il développer davantage ?) de la SNCF. Je paie ma carte orange tous les mois. Je monte souvent dans des trains qui puent, qui se traînent comme des veaux pour aller à destination, qui sont souvent en retard voire supprimés. Inutile que je développe plus, tout le monde connaît ça.

Je me fiche de savoir si c'est la SNCF, la RATP, qui est en cause. Si la SNCF (ou la RATP) n'est pas en cause dans ce bordel, qui alors ? Les usagers peut être ? Une partie des conducteurs ? Ah, ça doit être cette dernière possibilité. Mais ils bossent dans quelle boîte ? Pas la mienne en tout cas, donc je râle sur la leur.

Et je le répète : je suis contre l'aggression physique mais voir un usager engueuler un non-gréviste, je me dis qu'il y a forcément une bonne raison : l'énervement accumulé.

Avatar du membre
zyck-zag
Messages : 110
Enregistré le : 16 sept. 2005, 02:00
Contact :

Messagepar zyck-zag » 14 déc. 2005, 12:25

La sncf devrait mettre en place des "Agents d'accueil" lors des grèves, ca permettrait de canaliser l'agressivité :lol:

Avatar du membre
Arioch
Messages : 603
Enregistré le : 13 déc. 2005, 01:00

Messagepar Arioch » 14 déc. 2005, 12:27

La sncf devrait mettre en place des "Agents d'accueil" lors des grèves, ca permettrait de canaliser l'agressivité :lol:
En carton pâte, ce serait préférable :lol:

c'est de l'humour, modo, de l'humour, t'emballe pas merci :D

zefree77
Messages : 3374
Enregistré le : 10 mai 2005, 02:00
Trajet : Combs-la-Ville <-> Saint Mandé (ligne 1)
Localisation : Dans les champs de betteraves

Messagepar zefree77 » 14 déc. 2005, 12:31

Je n'approuve pas les aggressions physiques, que cela soit clair !
Tant mieux, parce que ce n'était pas trés clair....



Très franchement, je suis un C L I E N T (faut-il développer davantage ?) de la SNCF. Je paie ma carte orange tous les mois. Je monte souvent dans des trains qui puent, qui se traînent comme des veaux pour aller à destination, qui sont souvent en retard voire supprimés. Inutile que je développe plus, tout le monde connaît ça.
Oui, on connait, mais dans le cas qui nous occupe, on parle de la GREVE.
Parce que sinon, il n'y a pas énormément de monde qui bouge, ça aussi je peux te le dire....

Je me fiche de savoir si c'est la SNCF, la RATP, qui est en cause. Si la SNCF (ou la RATP) n'est pas en cause dans ce bordel, qui alors ? Les usagers peut être ? Une partie des conducteurs ? Ah, ça doit être cette dernière possibilité. Mais ils bossent dans quelle boîte ? Pas la mienne en tout cas, donc je râle sur la leur..
Et oui, une partie des conducteurs, ceux qui sont en grève, sont la cause de la...grève !

Les non-grévistes ne sont absoument pas la cause de la suppression des trains. Râler contre eux parce qu'il représente la SNCF peut certes défouler, mais c'est totalement inutile....

Et je le répète : je suis contre l'aggression physique mais voir un usager engueuler un non-gréviste, je me dis qu'il y a forcément une bonne raison : l'énervement accumulé.
Certes, mais la seule chose que cela peut apporter, c'est l'arrêt total du trafic....

Avatar du membre
Arioch
Messages : 603
Enregistré le : 13 déc. 2005, 01:00

Messagepar Arioch » 14 déc. 2005, 12:40

Je comprend tout à fait ton point de vue MAIS il ne faut pas pour autant oublier tous les désagréments que les grévistes nous font subir.

Je peux comprendre que certaines grèves soient justifiées (au moins parce qu'elles peuvent nous toucher au long terme si les cheminots ne se liguent pas contre leur direction). Je HAIS la manière dont elles sont faites.

Quand je vois des gens autour de moi qui sont debouts 1 ou 2 heures plus tôt que d'habitude et qui devront bosser cependant sans pouvoir partir plus tôt ; quand je vois une jeune femme tomber dans les pommes parce qu'il y a trop de monde autour d'elle et qu'elle étouffe ; quand je vois des gens faire des malaises pour les mêmes raisons. A un moment, trop c'est trop, y a même plus de superlatifs pour exprimer ce que peuvent ressentir les usagers. Je n'applaudis pas si je vois un usager coller une claque à un non gréviste mais ceci dit, je ne connais pas tout ce qu'il a dû endurer pour accumuler une telle envie de baffer son prochain.

Avatar du membre
Arioch
Messages : 603
Enregistré le : 13 déc. 2005, 01:00

Messagepar Arioch » 14 déc. 2005, 12:44

A titre d'exemple car je l'ai vu hier matin sur le quai 32 de la gare du nord :

Après une heure à attendre sur le quai qu'un train daigne de sa clémence incroyable arriver pour nous transporter comme il est censé le faire, je peux te dire que les habitués de la ligne avaient tous une mine renfrognée du type "pitbull prêt à mordre". Les seuls qui n'affichaient pas la même expression sur leur visage, c'étaient des voyageurs avec de grosses valises qui attendaient pour se rendre à l'aéroport.

J'en ai même entendu un s'écrier, un sourire de surprise aux lèvres "ouah, c'est la folie !"

Je suis prêt à parier mon prochain ticket de carte orange (pour ce que ça vaut de toutes façons...) que le même type, 2 heures après et toujours sur place, n'aurait plus eu le sourire et nous aurait ressemblé...

zefree77
Messages : 3374
Enregistré le : 10 mai 2005, 02:00
Trajet : Combs-la-Ville <-> Saint Mandé (ligne 1)
Localisation : Dans les champs de betteraves

Messagepar zefree77 » 14 déc. 2005, 12:50

Je comprend tout à fait ton point de vue MAIS il ne faut pas pour autant oublier tous les désagréments que les grévistes nous font subir.
Oui, merci, moi même je prend la D 2 fois par jours.....

Avatar du membre
lkvn
Membre de SaDur
Messages : 14360
Enregistré le : 30 nov. 2005, 01:00
Localisation : Vauréal

Messagepar lkvn » 14 déc. 2005, 12:53

que d'aggressivitée dans ces posts...

défoulez vous sur les grêvistes, allé pt la geule à la CGT si ça vous chante, mais laisser les travailleur travailler en paix.

tu dit être client, roi de surcroit, va donc demander à être considéré comme tel auprès de la direction de la SNCF.

Avatar du membre
Arioch
Messages : 603
Enregistré le : 13 déc. 2005, 01:00

Messagepar Arioch » 14 déc. 2005, 12:55

tu dit être client, roi de surcroit, va donc demander à être considéré comme tel auprès de la direction de la SNCF.
Le client ne doit-il pas être considéré comme roi habituellement ???

Avatar du membre
lkvn
Membre de SaDur
Messages : 14360
Enregistré le : 30 nov. 2005, 01:00
Localisation : Vauréal

Messagepar lkvn » 14 déc. 2005, 12:57

si client il y a.

Quel est le role des cheminots ? en quoi s'engagent-ils ? quelles sont tes garanties ? c'est les question qu'un client peut ce poser. T'es tu renseigné ?

Avatar du membre
Arioch
Messages : 603
Enregistré le : 13 déc. 2005, 01:00

Messagepar Arioch » 14 déc. 2005, 12:58

si client il y a.

Quel est le role des cheminots ? en quoi s'engagent-ils ? quelles sont tes garanties ? c'est les question qu'un client peut ce poser. T'es tu renseigné ?
Je paie ma carte orange et c'est déjà nettement suffisant, merci :D

Avatar du membre
lkvn
Membre de SaDur
Messages : 14360
Enregistré le : 30 nov. 2005, 01:00
Localisation : Vauréal

Messagepar lkvn » 14 déc. 2005, 12:59

tu payes un droit d'accès aux trains.

Avatar du membre
Arioch
Messages : 603
Enregistré le : 13 déc. 2005, 01:00

Messagepar Arioch » 14 déc. 2005, 12:59

tu payes un droit d'accès aux trains.
Hum, sauf ceux qui roulent pas parce que grève :lol:

Tu parle d'un droit d'accès :roll: :wink:

Avatar du membre
Jenfi
Messages : 4236
Enregistré le : 04 mai 2005, 02:00
Contact :

Messagepar Jenfi » 14 déc. 2005, 13:01

Arioch dans le fond tu as raison, évidemment que tous les usagers quotidien de la ligne sont très énervés et aimerait en découdre.

Enervés aujourd’hui, mais demain ?

Demain, pourtant les retards vont recommencer, les infrastructures tomberont en panne, etc, etc, etc.

Sadur en tant qu’association ne cautionne pas ni la violence verbale et encore moins la violence physique et tentons d’agir avec discernement.

Maintenant la grève va cesser, c’est certain, il faut donc penser à demain, et imaginer, nous les asso d’usagers - puisque ni les syndicats, ni la direction de la SNCF n’en sont capables - comment imposer des négociations en tre les parties et comment nous pouvons éviter une grève.

Utopie ? Peut-être, mais là ou la force des associations réside c’est dans notre pouvoir, énorme, de pression, mais quand la grève cessera, et que nous ferons comme nous le faisons de temps à autre des tractages, nous entenderons : «Ben à quoi ca sert, tout va bien 8» (sic)
Les transports en commun, c'est bien ; sauf qu'aux heures de pointe t'as l'impression de danser un slow avec quatre-vingts personnes en même temps !

Avatar du membre
Arioch
Messages : 603
Enregistré le : 13 déc. 2005, 01:00

Messagepar Arioch » 14 déc. 2005, 13:10

Utopie ? Peut-être, mais là ou la force des associations réside c’est dans notre pouvoir, énorme, de pression, mais quand la grève cessera, et que nous ferons comme nous le faisons de temps à autre des tractages, nous entenderons : «Ben à quoi ca sert, tout va bien 8» (sic)
Je sais bien :(

C'est malheureux mais tellement courant : l'usager râle en temps de grève et quand tout rentre dans l'ordre, il pousse un OUF de soulagement et a tendance à oublier (même si j'en connais qui ronchonnent au moindre retard de train :lol:)

Je pense quand même que ça restera utopique pour bien des années encore.

Si j'avais quelque chose à demander aux grèvistes, c'est bien ceci : de voir une fois, rien qu'une seule fois, une grève commencer le premier jour du mois et non pas (au hasard) juste le lendemain, une fois que tout le monde a fait pleurer le larfeuille. Mais bon, ça n'était qu'une petite parenthèse.

Avatar du membre
mimie91
Messages : 195
Enregistré le : 30 nov. 2005, 01:00
Localisation : ris orangis

Messagepar mimie91 » 14 déc. 2005, 13:49

vous connaissez pas la meilleur????


ma collegue qui prend le RER B a ete controle hier..... sont gonflé quand meme, non????


mimie

Avatar du membre
philippe
Messages : 6018
Enregistré le : 17 juin 2005, 02:00
Trajet : Combs <-> Maisons-Alfort (Les Juilliottes)
Contact :

Messagepar philippe » 14 déc. 2005, 14:23

vous connaissez pas la meilleur????
ma collegue qui prend le RER B a ete controle hier..... sont gonflé quand meme, non????
Gonflés et... inconscients ! Ils devaient être accompagnés de la police je suppose ? Personne n'a réagi ?
Oui aux directs Sénart - Paris

Wesker

Messagepar Wesker » 14 déc. 2005, 14:24

Je n'approuve absolument pas que certains s'en soient pris à ceux qui ne sont pas en grêve, mais d'un autre côté, je comprend que le trop plein d'énervement, de fatigue, de rage, de frustration, explose un jour ou l'autre....... :?

En fait, il faudrait mettre des punching ball dans les gares, à chaque grêve!

Avatar du membre
philippe
Messages : 6018
Enregistré le : 17 juin 2005, 02:00
Trajet : Combs <-> Maisons-Alfort (Les Juilliottes)
Contact :

Messagepar philippe » 14 déc. 2005, 14:27

Plus le temps passe et moins les usagers sont enclins à subir les grèves sans rien dire. Ca veut dire qu'à la prochaine grève des débordements seront hélas plus probables.
Oui aux directs Sénart - Paris

Avatar du membre
Jenfi
Messages : 4236
Enregistré le : 04 mai 2005, 02:00
Contact :

Messagepar Jenfi » 14 déc. 2005, 14:48

Non il faut que les syndicats apprennent qu’il n’y pas que la grève pour s’exprimer.

Sadur a fait des propositions en ce sens aux syndicats.

Philippe tout à fait d’accord la prochaine le risque est fort , je le crains d’autant plus que la grève ce termine sur un constat amer et nous risquons d’avoir un retour un de ces quatres.

Le tract de Mignauw est un camouflet et quoi que l’on peut en penser a fortement et pour un bout de temps blessé les conducteurs grévistes et non grévistes.
Les transports en commun, c'est bien ; sauf qu'aux heures de pointe t'as l'impression de danser un slow avec quatre-vingts personnes en même temps !

Avatar du membre
mimie91
Messages : 195
Enregistré le : 30 nov. 2005, 01:00
Localisation : ris orangis

Messagepar mimie91 » 14 déc. 2005, 15:10

juste pour ce qui est des vitres cassées dans la cabine de pilotage...c est pas la cabine du pilote...c est les cabines de pilotages vides...celles en milieu de train....ils s en n ont donc pas pris au chauffeur a priori

mimie

Avatar du membre
philippe
Messages : 6018
Enregistré le : 17 juin 2005, 02:00
Trajet : Combs <-> Maisons-Alfort (Les Juilliottes)
Contact :

Messagepar philippe » 14 déc. 2005, 15:16

Ah bon, je me disais aussi, si le conducteur avait été agressé, le train ne serait sûrement reparti après.
Oui aux directs Sénart - Paris

Avatar du membre
mimie91
Messages : 195
Enregistré le : 30 nov. 2005, 01:00
Localisation : ris orangis

Messagepar mimie91 » 14 déc. 2005, 15:31

il y a une photo dans le 20 minutes....

Avatar du membre
Jean-Guy
Membre de SaDur
Messages : 171
Enregistré le : 23 sept. 2005, 02:00
Localisation : Brunoy

Messagepar Jean-Guy » 14 déc. 2005, 16:12

(...)
Le tract de Mignauw est un camouflet et quoi que l’on peut en penser a fortement et pour un bout de temps blessé les conducteurs grévistes et non grévistes.
On peut voir les choses comme ça en effet.
Mais personnellement j'ai une vision différente. En admettant que le tract de Mignauw ne soit pas qu'un simple coup de gueule sans lendemain j'ai le sentiment qu'il s'agit ici d'un changement de stratégie de communication et - je l'espère - d'action de la part de la Direction SNCF.

Je reconnais que tant sur la forme que sur le fond ce tract est maladroit vis-à-vis des conducteurs SNCF, surtout pour les non grévistes.

Mais là n'est pas l'essentiel. Pendant des années la SNCF a géré les conflits dans l'ombre, en restant opaque sur les phases de négociation et en laissant le champ totalement libre aux organisations syndicales pour communiquer en direction de l'opinion tout en cédant systématiquement aux revendications, à l'usure.

Je suis prêt à parier que, dans le conflit de ces derniers jours, c'est beaucoup plus ce changement de stratégie qui inquiète les syndicats que le contenu d'un tract comme celui de Mignauw.

En résumé, les organisations syndicales SNCF de la ligne D sont en train de commencer à découvrir la réalité des relations employés - patron face à une direction qui de son côté commence à découvrir ce qu'est concrètement le management d'entreprise.

babas77

Messagepar babas77 » 14 déc. 2005, 16:47

De toute manière avec une partie du personnel de la SNCF, ça ne saura jamais bien, il y aura toujours quelque chose propice pour arrêter de travailler. C'est dommage que ce soit encore une fois une minorité qui qui emmerde le reste des personnes.
Cette grève ne peux se justifier lorsque l'on voit le nombre de personnes au chômage!! Combien d'entres elles acceptereaient de travailler 6h par jour même si les horaires sont en décalés. Demander aux ouvriers qui font les 3/8 comment ca se passent???
Et quand ils parlent (les grèvistes) de conditions de travail innaceptable que doit on penser des chauffeurs routiers qui EUX ne travaillent pas 6h00 par jour, qui ne dorment pas souvent chez eux et qui ont des horaires qui sont eux aussi particuliers.

Avatar du membre
Jenfi
Messages : 4236
Enregistré le : 04 mai 2005, 02:00
Contact :

Messagepar Jenfi » 14 déc. 2005, 19:11

C’est évidemment un changement de stratégie et un retournement de situation.

Les cadres dirigeants de la ligne ont une vision du management très différents de ce qu’ont connu les cheminots jusqu’à aujourd’hui. Il est certain que la culture du conflit qui voulait que toute revendication se fassent à travers la menace d’une grève vive ses dernières heures.

Ceci dit Jean-Guy ton analyse est exacte, nous n’avons que rapporter l’état d’esprit d’hier, et nous pouvons être certain que ils feront la même dans les jours qui viennent et j’avoue craindre un sursaut tôt ou tard.

La première occasion sera la bonne pour croiser de nouveau le fer. Et comme le dis Baba77 ils ont la force incroyable de pouvoir avec moins de 200 personnes bloquer tous le réseau.

A suivre…
Les transports en commun, c'est bien ; sauf qu'aux heures de pointe t'as l'impression de danser un slow avec quatre-vingts personnes en même temps !

zefree77
Messages : 3374
Enregistré le : 10 mai 2005, 02:00
Trajet : Combs-la-Ville <-> Saint Mandé (ligne 1)
Localisation : Dans les champs de betteraves

Messagepar zefree77 » 14 déc. 2005, 20:08

Moi aussi, je pense qu'il y a un changement de stratégie dans la gestion des conflits de la part de la SNCF.

On a constaté :

1°) La direction n'a quasiment rien laché.

2°) Elle n'a pas hésité à critiquer ses propres employés.
Est-ce heureux ? Je ne pense pas, surtout que le tract de Mignauw contenait visiblement des contre-vérités, ce qui a choqué beaucoup de cheminots, y compris des non-grèvistes....Mais quoiqu'il en soit, il est à noter que la direction de la SNCF à COMMUNIQUE sur ce conflit, ce qui est une première.

Se rajoute à cela l'irruption dans le paysage des usagers eux-même, via Internet. Quasiment pour la première fois pour un conflit long, ils ont pu s'exprimer. Leur avis devient de plus en plus incontournable.

Je ne sais pas l'impact qu'ont eu les multitudes de messages, mais il est clair que la SNCF (direction et syndicats) ont eu une pression qu'ils ne connaissaient pas auparavant.
La direction a plus ou moins su en profiter, les syndicats eux, sont passé carrément à côté, malgré les efforts méritoires de certains d'entre eux de venir s'expliquer (je pense en particulier à "Moi").

Est-ce le prélude à la fin de ce type de conflit ? Il est beaucoup trop tôt pour le dire.

Mais dorénavant, les discussions vont se mener à 3, et non plus à 2 : direction, syndicats, usagers. Ce qui peut changer profondément la donne.

Avatar du membre
Tibou
Messages : 61
Enregistré le : 13 oct. 2005, 02:00
Localisation : 78

Messagepar Tibou » 15 déc. 2005, 17:01

1°) La direction n'a quasiment rien laché.
Comme tu le sais je crois, les TGVistes étaient aussi en grève. Quand ils sont arrivés pour négocier, la Direction avait déjà des propositions. L'histoire a vite été rêglée... Pour X revendications (une 20aine je crois), la Direction a laché sur X-1. Par contre pour le RER...

Avatar du membre
philippe
Messages : 6018
Enregistré le : 17 juin 2005, 02:00
Trajet : Combs <-> Maisons-Alfort (Les Juilliottes)
Contact :

Messagepar philippe » 15 déc. 2005, 17:55

Ah ça Tibou, conducteurs et usagers du RER (Ramassis d'Epaves Rouillées ?) sont bien moins traités que ceux du TGV (Très Grande Valeur).
Oui aux directs Sénart - Paris


Retourner vers « On parle de la D et de nous dans les médias »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

cron