Coup de gueule d’une usagère de la ligne D

Ici nous parlons des actions à mener, en cours ou terminée, telles que les campagnes d'information (par tract, par mail, ...) et autres.
Vous pouvez aussi nous faire vos retours et suggestions d'amélioration afin de nous aider à dresser un bilan.
Claire Machat
Messages : 3
Enregistré le : 06 avr. 2018, 16:05

Coup de gueule d’une usagère de la ligne D

Messagepar Claire Machat » 07 avr. 2018, 21:35

Cheminots, s’il vous plait, redescendez sur terre !

Vous faites grève pour défendre votre statut : c’est normal, vous l’avez acquis. D’ailleurs le droit du travail ne pourrait permettre une modification substantielle de vos contrats de travail et vous savez très bien que vous ne risquez pas de le perdre.
Vous faites donc grève pour les futurs embauchés. Mais ont-ils besoin de plus de protection que ce que notre droit du travail apporte à tous les salariés : 35 heures, protection sociale, chômage, retraite, compensation du travail de nuit ou de week-end, … Travailler à la SNCF est il plus difficile que de travailler dans n’importe quelle autre entreprise ?
Les avantages des cheminots sont hérités de l’époque des trains à vapeur où il fallait charger les chaudières avec des pelletées de charbon. Il reste évidemment quelques emplois très pénibles, à travailler dehors par tous les temps, et ceux-là doivent être protégés. Mais il ne me semble pas que cela soit le cœur de votre mouvement.
Ce que je vois, c’est que la majorité des « cheminots » travaille dans les gares, dans les ateliers, dans les trains, dans les bureaux, au chaud et aux 35 heures. Leur travail est-il plus pénible que celui des garagistes, des chauffeurs, des coiffeurs, des boulangers, des employés de bureau, .. ? Ou que celui des infirmiers, des agriculteurs, des enseignants, des policiers, .. ?

Pensez-vous de temps en temps aux usagers ?

Parmi eux, beaucoup sont commerçants, professions libérales, bref, « indépendants » : ils n’ont droit ni aux 35 heures, ni aux indemnités en cas d’arrêt maladie, ni aux indemnités en cas de perte d’emploi. Beaucoup de salariés ne comptent pas leurs heures, privilégiant la qualité du service qu’ils assurent pour leurs patients, leurs élèves, etc… Comment pensez-vous qu’ils perçoivent votre mouvement ? Vous bloquez tout et tout le monde pour faire perdurer des avantages que vous êtes les seuls à avoir !

Vous, même en dehors des grèves, quand ça ne vous va pas : vous supprimez un train !

Avez-vous conscience des conséquences pour les passagers qui restent sur le quai : stress, fatigue, patients en danger, clients ou marchés perdus. Des passagers qui eux, pour beaucoup, n’ont droit ni au chômage ni aux congés maladie. Et pour lesquels l’allongement du temps de trajet s’ajoute souvent à des journées de 10 heures.

« C’est la faute des autres »

Vous répétez que la dégradation de nos conditions de transports est due à des mauvais choix de la direction de la SNCF et des pouvoirs publics, régionaux et nationaux, depuis plusieurs décennies. C’est évident, et tout le monde en est conscient, y compris la SNCF et les pouvoirs publics. Mais faire perdurer votre statut est-il vraiment le cœur des solutions à trouver ? N’est-il pas trop coûteux pour ce moment où la concurrence arrive ? Est-ce raisonnable, de nos jours, de laisser partir à la retraite, à 55 ans, des gens encore très capables de travailler ou, au moins, capables de transmettre leur savoir faire ? Est-ce raisonnable de bloquer tout et tout le monde pour le seul problème du transport ?

Etes-vous vraiment surs que nos problèmes quotidiens ne sont dus qu’au vieillissement du matériel ?
Pourquoi la ligne D a-t-elle très correctement fonctionné en décembre et en janvier, puis, qu’à partir du moment où vous vous êtes mis à parler de faire la grève, ça a été la catastrophe et plus aucun train n’a circulé à l’heure ? (aux horaires où je les emprunte : 8 h 25 à 9 h le matin et 19 h 35 à 20 h 10 le soir).
Et comment expliquez-vous que, plusieurs fois par semaine, soudain, vers 19 h, des trains sont supprimés parce qu’il y a des avaries ?
Il y a déjà 7 ou 8 ans, un contrôleur que je connaissais bien et qui a depuis pris sa retraite, m’expliquait qu’auparavant, lorsqu’il y avait un retard, les conducteurs essayaient à tout prix de le rattraper, notamment en raccourcissant leur pause « mais que maintenant ils prennent leur pause quoiqu’il se passe ». Je veux bien comprendre que cela soit par lassitude de conditions de travail dégradées. Mais ça ne démontre pas une grande volonté de faire marcher nos trains.
Les usagers ne sont pas dupes.

Les grèves des cheminots se répètent, ils obtiennent satisfaction à chaque fois à cause de leur gigantesque pouvoir de blocage : leurs avantages se perpétuent mais le service public continue à se détériorer !

Il faut que la majorité silencieuse qui pâtit de ces grèves fasse entendre qu’elle ne les soutient pas : ces grèves défendent des intérêts particuliers et pas notre service public !

Claire Machat
Usagère de la ligne D depuis 1988

Avatar du membre
Lombardi91
Messages : 480
Enregistré le : 02 févr. 2015, 21:08

Re: Coup de gueule d’une usagère de la ligne D

Messagepar Lombardi91 » 08 avr. 2018, 13:44

Cheminots, s’il vous plait, redescendez sur terre !

Vous faites grève pour défendre votre statut : c’est normal, vous l’avez acquis. D’ailleurs le droit du travail ne pourrait permettre une modification substantielle de vos contrats de travail et vous savez très bien que vous ne risquez pas de le perdre.
Vous faites donc grève pour les futurs embauchés. Mais ont-ils besoin de plus de protection que ce que notre droit du travail apporte à tous les salariés : 35 heures, protection sociale, chômage, retraite, compensation du travail de nuit ou de week-end, … Travailler à la SNCF est il plus difficile que de travailler dans n’importe quelle autre entreprise ?

Lombardi91 : Nous ne faisons pas grève uniquement par rapport à notre statut (qui pour moi n'a de vrai bénéfice que les facilités de circulation dont nous bénéficions, ainsi que l'impossibilité d'être licencié pour motif économique). Nos avancements en salaire sont régis par le statut mais nullement automatique. Les droits à la retraite sont ouverts à 52/57 ans suivant si on est conducteurs ou sédentaires, mais cette retraite ne sera pleine que si 43 années cotisées. Le personnel aujourd'hui ne met pas les voiles à l'ouverture des droits, sauf si ils ou elles sont marié(e)s à un(e) rentier.


Les avantages des cheminots sont hérités de l’époque des trains à vapeur où il fallait charger les chaudières avec des pelletées de charbon. Il reste évidemment quelques emplois très pénibles, à travailler dehors par tous les temps, et ceux-là doivent être protégés. Mais il ne me semble pas que cela soit le cœur de votre mouvement.
Ce que je vois, c’est que la majorité des « cheminots » travaille dans les gares, dans les ateliers, dans les trains, dans les bureaux, au chaud et aux 35 heures. Leur travail est-il plus pénible que celui des garagistes, des chauffeurs, des coiffeurs, des boulangers, des employés de bureau, .. ? Ou que celui des infirmiers, des agriculteurs, des enseignants, des policiers, .. ?

Lombardi91 : le statut à été crée pour l'ensemble du monde cheminot, pas que pour les conducteurs. Il avait pour but de fidéliser les agents à leur poste compte tenu de la forte demande de personnel bien formé à l'exécution des métiers, et aux conditions difficiles pour certains métiers. Nous ne sommes plus certes à l'époque de la bête humaine, mais certaines missions demeures difficiles. Les travaux de nuits à répétition (qu'il pleuve neige ou autre), les horaires décalés sur longue période, le port de charge lourde ou sous posture difficile eux existent TOUJOURS. Mes collègues de la MOETx (maitrise d’œuvre travaux) qui supervisent nombre de travaux sur un poste d'aiguillage en compagnie des entreprises privées style ETF, TSO, Collas ou autre pourraient vous le dire mieux que moi. Ah au passage, à titre personnel je suis à 37,5h/semaine donc je reste dans la norme.

Pensez-vous de temps en temps aux usagers ?

Lombardi91 : Oui même si vous pensez le contraire. Vis-à-vis de la réforme, prenez les 9000km de petites lignes par exemple. Le gouvernement va laisser le soin aux régions de statuer sur leur sort (en fermant la vanne à pognon). Les régions étant à la diète, on leur laissera le soin de fermer les lignes. Ça va accentuer les inégalités entre les métropoles et territoire ruraux, on continue à centraliser dans des territoires congestionnés au lieu de décentraliser. Super... Pour ce qui est des TGV soumis à concurrence en open access, les privés vont se ruer sur les sillons à haut potentiel. Les voyages seront peut être à bon tarif au début, mais quand un monopole s'installera ils remonteront les prix et là ça va vous faire tout drôle. Sans parler du fait qu'aux heures sans intérêt il n'y aura plus de train, donc soit on en restera là soit les contribuables seront obligés de payer à nouveau pour assurer une péréquation. Si cela vous dit, tant mieux, moi non.

Il est aussi question de la dette de 50 milliards. On nous bashe depuis des semaines soit disant que nous sommes à l'origine de la dette. Ce qui est faux et archi faux. La première origine tient des constructions des LGV que l'on paye encore aujourd'hui pour certaines, secondo les recettes chaque année ne couvrent pas les besoins de régénérations du réseau. Donc soit on laisse tout en plan, soit on les paye, mais en endettement. C'est pour cela que 3 milliards s'y ajoutent chaque année. L'état stratège s'est joué de nous depuis des lustres et continue encore aujourd'hui. Il est hors de question que nous l'épongions, l'aménagement du territoire c'est à l'état de l'assumer.


Parmi eux, beaucoup sont commerçants, professions libérales, bref, « indépendants » : ils n’ont droit ni aux 35 heures, ni aux indemnités en cas d’arrêt maladie, ni aux indemnités en cas de perte d’emploi. Beaucoup de salariés ne comptent pas leurs heures, privilégiant la qualité du service qu’ils assurent pour leurs patients, leurs élèves, etc… Comment pensez-vous qu’ils perçoivent votre mouvement ? Vous bloquez tout et tout le monde pour faire perdurer des avantages que vous êtes les seuls à avoir !

Vous, même en dehors des grèves, quand ça ne vous va pas : vous supprimez un train !

Lombardi91 : aujourd'hui il n'y a pas de négociation, il n'y a qu'une concertation. On ne peut discuter que de la forme, pas du fond. Dans ces conditions il ne peut y avoir qu'un rapport de force. Ce dernier malheureusement vous met vous en porte à faux entre le gouvernement et le monde cheminot. Le jour où on légalise les grèves du zèle par rapport aux contrôles des titres, je vous dis banquo fin des grèves. Mais à l'heure d'aujourd'hui, si on le fait comme dirait M. Caine, on se retrouvera au tribunal. Et les grèves par brassard tout en travaillant style infirmière/médecins dans les hôpitaux ça ne produit aucune avancée.

Avez-vous conscience des conséquences pour les passagers qui restent sur le quai : stress, fatigue, patients en danger, clients ou marchés perdus. Des passagers qui eux, pour beaucoup, n’ont droit ni au chômage ni aux congés maladie. Et pour lesquels l’allongement du temps de trajet s’ajoute souvent à des journées de 10 heures.

« C’est la faute des autres »

Vous répétez que la dégradation de nos conditions de transports est due à des mauvais choix de la direction de la SNCF et des pouvoirs publics, régionaux et nationaux, depuis plusieurs décennies. C’est évident, et tout le monde en est conscient, y compris la SNCF et les pouvoirs publics. Mais faire perdurer votre statut est-il vraiment le cœur des solutions à trouver ? N’est-il pas trop coûteux pour ce moment où la concurrence arrive ? Est-ce raisonnable, de nos jours, de laisser partir à la retraite, à 55 ans, des gens encore très capables de travailler ou, au moins, capables de transmettre leur savoir faire ? Est-ce raisonnable de bloquer tout et tout le monde pour le seul problème du transport ?

Lombardi91 : au vu de ce que vous dîtes vous souhaitez niveler par le bas comme notre président. A ce compte là nous serons irréconciliables. En Suisse il n'y a pas de concurrence et ce modèle fonctionne plutôt pas mal. Le traité de l'UE prévoit d'ailleurs des dérogations à l'ouverture à la concurrence, il suffit de le vouloir donc.

Etes-vous vraiment surs que nos problèmes quotidiens ne sont dus qu’au vieillissement du matériel ?
Pourquoi la ligne D a-t-elle très correctement fonctionné en décembre et en janvier, puis, qu’à partir du moment où vous vous êtes mis à parler de faire la grève, ça a été la catastrophe et plus aucun train n’a circulé à l’heure ? (aux horaires où je les emprunte : 8 h 25 à 9 h le matin et 19 h 35 à 20 h 10 le soir).
Et comment expliquez-vous que, plusieurs fois par semaine, soudain, vers 19 h, des trains sont supprimés parce qu’il y a des avaries ?
Il y a déjà 7 ou 8 ans, un contrôleur que je connaissais bien et qui a depuis pris sa retraite, m’expliquait qu’auparavant, lorsqu’il y avait un retard, les conducteurs essayaient à tout prix de le rattraper, notamment en raccourcissant leur pause « mais que maintenant ils prennent leur pause quoiqu’il se passe ». Je veux bien comprendre que cela soit par lassitude de conditions de travail dégradées. Mais ça ne démontre pas une grande volonté de faire marcher nos trains.
Les usagers ne sont pas dupes.

Lombardi91 : Il y a eu une volonté de laisser couler le réseau classique il y a des années, et cette volonté est surement bien plus en case des dysfonctionnements que vous soulignez, que ces questions de pauses de mécanos. Les petites mains sont engagées pour qu'on avance même si vous ne me croyez pas. En haut par contre, il n'en est peut être pas de même...

Les grèves des cheminots se répètent, ils obtiennent satisfaction à chaque fois à cause de leur gigantesque pouvoir de blocage : leurs avantages se perpétuent mais le service public continue à se détériorer !

Il faut que la majorité silencieuse qui pâtit de ces grèves fasse entendre qu’elle ne les soutient pas : ces grèves défendent des intérêts particuliers et pas notre service public !

Claire Machat
Usagère de la ligne D depuis 1988
Bonjour Claire. Étant cheminot je me suis permis de répondre à certains de vos points. Cependant, étant sur un forum d'usagers de ce bon vieux :RER: :D: il serait bon que vous vous présentiez à l'ensemble des convives, surtout si vous souhaitez perdurer dans les parages.

A bon entendeur.
Lombardi91, Agent SNCF domaine Signalisation

Avatar du membre
D-prime
Membre de SaDur
Messages : 12597
Enregistré le : 28 juin 2005, 02:00
Trajet : Trans Algarve et Alfa Pendular

Re: Coup de gueule d’une usagère de la ligne D

Messagepar D-prime » 08 avr. 2018, 16:54

Bonjour Claire,
Votre coup de gueule est tout à fait légitime et il est évident que nous ne sommes plus en 1937 et que quatre vingt ans plus tard les status de l'entreprise et de ses agents devraient être adaptés à notre époque.
Mais il est bien dommage qu'usagée (dans tous les sens du terme) de la ligne D depuis 1988, ce n'est que trente ans plus tard que vous faites part de votre courroux. Et pourtant depuis trente ans vous avez dû en subir des galères:
- grèves à répétition, notamment celle de 1995 plus dure que les autres et qui a suivi la mise en place chaotique de la ligne D :sulfateuse:
- des trains en panne pour des raisons plus ou moins avouables
- des infrastructures en mal de maintenance
- des signalisations souvent en rade (pannes répétées sur certains postes d'aiguillages)
- des retards toujours plus importants (moins de 5 % en 1988 pour en arriver à plus de 30 % en 2018)
- des dysfonctionnements de toutes espèces
Bref, il est bien dommage de ne vous voir que maintenant.
Les maux dont souffre la pétaudière sont nombreux et je crains que la réforme que l'on nous promet depuis des lustres n'aille pas au fond des choses et une fois de plus fasse pschitt!
Oui il faut introduire la concurrence mais le projet du gouvernement me fait doucement sourire, car pour le ligne D ce sera autour de 2040 et il y a longtemps que vous serez en retraite.
Oui il faut s'attaquer à la dette qui est de l'ordre de 1000 Euro par habitant de ce pays et à laquelle il faut ajouter 50 Euro par an
On nous rebat les oreilles comme quoi la privatisation ça ne peux pas marcher avec en ligne de mire le Royaune Uni où l'Etat a privatisé une ruine, ça ne pouvait pas marcher. Il n'y a qu'à regarder le Japon où les transports ferroviaires sont privés, ça marche, ils sont bénéficiaires et ne sont pas forcément plus cher qu'en France (en comparant les niveaux de vie.

Je ne peux que vous encourager à rejoindre SaDur ou autre association de voyageurs et à aller au-delà d'un coup de gueule qui risque bien de n'être qu'éphémère.

Bon courage pour les jours, les semaines et les mois à venir!

PS: si votre pseudo est votre vrai nom/prénom je vous encourage à le changer (contacter l'administrateur du forum)
C'est inouï, c'est le chaos!
Un nudge parce que tu le vaux bien
Donner au train des idées de ne pas être en rideau!©
A la SNCF l'à peu près c'est possible!©
Le ROR D, un service de plus en plus affligeant!©
SNCF: la culture de la grève
maligned: l'orthographe @pétaudièreD!©
SNCF, un incroyable talent

Claire Machat
Messages : 3
Enregistré le : 06 avr. 2018, 16:05

Re: Coup de gueule d’une usagère de la ligne D

Messagepar Claire Machat » 09 avr. 2018, 13:39

Bonjour,
Pourquoi D-prime me conseille-t-il/elle de prendre un pseudo ? Que veut dire Lombardi 91 par « si vous souhaitez perdurer dans les parages » ? Je pensais qu’écrire une lettre anonyme c’était mal et que, quand on dit quelque chose, on le signe. Il me semble comprendre qu’exprimer mon opinion à visage découvert est imprudent ? Je suis écœurée, en espérant ne pas avoir à être inquiète…
J’essaierai de répondre au reste ce soir, ce midi je n’ai pas le temps.

Avatar du membre
remster
Equipe SaDur
Messages : 27789
Enregistré le : 09 janv. 2006, 01:00
Trajet : Cesson - Pont de Levallois M3 (parfois via Melun....)
Localisation : Cesson

Re: Coup de gueule d’une usagère de la ligne D

Messagepar remster » 09 avr. 2018, 14:13

Bonjour Claire

Rien à craindre, il s'agit juste de conseils bienveillants ;-) Vous êtes la bienvenue ici ;-)

Lombardi vous suggérait de vous présenter brièvement dans cette rubrique du forum : https://forum.sadur.org/viewtopic.php?f=15&t=1403 ;-)
Searching... ZYCK and destroy

Veni, vidi, sustínui...


Image

N'hésitez plus, inscrivez-vous et rejoignez-nous

Avatar du membre
UsageeTer
Equipe SaDur
Messages : 4556
Enregistré le : 09 mars 2007, 01:00

Re: Coup de gueule d’une usagère de la ligne D

Messagepar UsageeTer » 09 avr. 2018, 14:19

Bonjour Claire,

Bien évidement que vous ne serez pas inquiétée. Par qui ? Pourquoi ?

Des témoignages bien plus vifs ont été émis, contre la Direction SNCF et/ou contre les Syndicats.
L'avantage sur ce forum c'est que le respect règne, comme vous, je suis une "usagée" depuis plus de 20 ans, sur cette foutue ligne, (est sur d'autres lignes transiliennes) et comme vous je partage votre avis sur nos conditions de transports.

Que votre avis soit partagé ou pas, l'important c'est de s'exprimer. Merci Claire.

Cordialement,

PS petite question, Comment avez vous connu Sadur ?
Image

Avatar du membre
D-prime
Membre de SaDur
Messages : 12597
Enregistré le : 28 juin 2005, 02:00
Trajet : Trans Algarve et Alfa Pendular

Re: Coup de gueule d’une usagère de la ligne D

Messagepar D-prime » 09 avr. 2018, 14:26

Pourquoi D-prime me conseille-t-il/elle de prendre un pseudo ?
C'est tout simplement un conseil de sécurité.
Si les utilisateurs de ce forum sont bien intentionnés il y a beaucoup de systèmes en tous genres qui scrutent en permanence ce qui s'écrit ici et ailleurs et par recoupement récupèrent les noms, les adresses, les adresses courriels, les numéros de téléphone, pour en faire un usage pas toujours très recommandable.
Bonne journée et bon courage
D-prime (mâle de son espèce :mrgreen: )
C'est inouï, c'est le chaos!
Un nudge parce que tu le vaux bien
Donner au train des idées de ne pas être en rideau!©
A la SNCF l'à peu près c'est possible!©
Le ROR D, un service de plus en plus affligeant!©
SNCF: la culture de la grève
maligned: l'orthographe @pétaudièreD!©
SNCF, un incroyable talent

Claire Machat
Messages : 3
Enregistré le : 06 avr. 2018, 16:05

Re: Coup de gueule d’une usagère de la ligne D

Messagepar Claire Machat » 10 avr. 2018, 00:03

Merci pour vos réponses, c’est rassurant. Je ne suis pas très « connectée » (je n’ai ni smartphone, ni facebook) c’est pourquoi je n’ai pas eu l’idée de prendre un pseudo.

Pour répondre à vos questions, j’ai connu SaDur lors des manifestations au moment des changements d’horaires, il y a une dizaine d’année je pense. Manifestations auxquelles j’avais participé, pour celles qui se sont tenues au Nord de la ligne. Il est vrai que si j’ai souvent consulté le site, je ne m’y étais jamais inscrite car je n’avais pas grand-chose à ajouter à ce que j’y lisais. Et je suis plutôt « dans la vraie vie » que sur internet. Il a fallu cette « grève de trop », encore plus galère que les précédentes à cause de l’interruption totale de la circulation entre Villiers-le-Bel et Orry la ville (pas de service minimum !), qui a laissés les usagers en plan dans une zone où il n’y a aucun autre transport en commun. Pour ma part, je n’ai pas trouvé de covoiturage et j’ai du demander une fois à une collègue, une autre à mon mari de venir me chercher en voiture, aller prendre la ligne B en bus et même passer une nuit chez une cliente ! D’où le « coup de gueule ».

Pour ce qui est des motifs de la grève, ce que je voulais dire c’est qu’il faudrait mener séparément les discussions sur l’avenir de la SNCF et les discussions sur le statut des cheminots, même si c’est lié.
Le statut des cheminots concerne les cheminots et leur employeur,
L’avenir de la SNCF concerne tout le monde : pouvoirs publics, SNCF, usagers et cheminots. Et contrairement à ce qu’a compris Lombardi 91, je ne suis favorable ni à la fermeture des « petites lignes » (je vois ce que ça donne au Nord de la ligne D où les trains passent sans s’arrêter pour aller desservir les zones plus fréquentées dès qu’il y a des retards : c’est particulièrement pénible les soirs d’hiver, vers 20 h, de voir passer un train vide qui ne s’arrête pas), ni pour la privatisation des transports, et surtout pas pour la réussite de la concurrence. Je souhaite que la SNCF « nationale » soit performante et compétitive.

Et c’est à cause de cela que je me suis permise de donner mon avis et d’interpeller les cheminots. Car eux seuls peuvent décider – ou non - de lâcher du lest.
Évidemment, il est normal qu’il y ait des compensations aux horaires décalés, nocturnes, pénibles. Mais entre l’époque où ce statut a été mis en place et aujourd’hui, les conditions (économiques, ergonomiques, etc..) ont beaucoup changé et les nouveaux arrivants peuvent peut-être se contenter des compensations qu’ont les salariés d’autres entreprises aux conditions de travail comparables ? Car si ces compensations sont disproportionnées, leur coût devient un boulet et un frein à l’embauche. Voir tout ce que la SNCF sous-traite déjà et les emplois, précaires sur tous les plans, que cela génère.

Mais je n’oublie pas que le poste des salaires n’est sûrement pas le plus coûteux et qu’il faut aussi remettre à plat toutes les erreurs de gestions et autre gâchis de la SNCF…

Bref, il y a à faire, et, une fois encore, ça ne sera pas fait si chacun n’y met pas un peu de bonne volonté. Et la SNCF va se faire piquer par les concurrents toutes les lignes rentables.

Cordialement

Avatar du membre
Lombardi91
Messages : 480
Enregistré le : 02 févr. 2015, 21:08

Re: Coup de gueule d’une usagère de la ligne D

Messagepar Lombardi91 » 10 avr. 2018, 21:10


Pour ce qui est des motifs de la grève, ce que je voulais dire c’est qu’il faudrait mener séparément les discussions sur l’avenir de la SNCF et les discussions sur le statut des cheminots, même si c’est lié.
Le statut des cheminots concerne les cheminots et leur employeur,

Lombardi91 : le statut est attaqué de concert avec l'avenir de la SNCF. Il est normal que nous fassions entendre nos revendications, qui mêlent disons du personnel et du national.


L’avenir de la SNCF concerne tout le monde : pouvoirs publics, SNCF, usagers et cheminots. Et contrairement à ce qu’a compris Lombardi 91, je ne suis favorable ni à la fermeture des « petites lignes » (je vois ce que ça donne au Nord de la ligne D où les trains passent sans s’arrêter pour aller desservir les zones plus fréquentées dès qu’il y a des retards : c’est particulièrement pénible les soirs d’hiver, vers 20 h, de voir passer un train vide qui ne s’arrête pas), ni pour la privatisation des transports, et surtout pas pour la réussite de la concurrence. Je souhaite que la SNCF « nationale » soit performante et compétitive.

Lombardi91 : vous pouvez être pour l'ouverture à la concurrence ou non cela vous regarde. L’intérêt de tout cheminot c'est aussi que le modèle ferroviaire fonctionne, que les gens puissent aller au boulot sans accroc, que les camions prennent place sur les trains au lieu des autoroutes. Notre modèle aujourd'hui connait des dysfonctionnements chroniques et il doit changer, personne ne vous dira le contraire. Une réforme oui nous en voulons une, mais une qui nous fasse avancer et non reculer.

Et c’est à cause de cela que je me suis permise de donner mon avis et d’interpeller les cheminots. Car eux seuls peuvent décider – ou non - de lâcher du lest.
Évidemment, il est normal qu’il y ait des compensations aux horaires décalés, nocturnes, pénibles. Mais entre l’époque où ce statut a été mis en place et aujourd’hui, les conditions (économiques, ergonomiques, etc..) ont beaucoup changé et les nouveaux arrivants peuvent peut-être se contenter des compensations qu’ont les salariés d’autres entreprises aux conditions de travail comparables ? Car si ces compensations sont disproportionnées, leur coût devient un boulet et un frein à l’embauche. Voir tout ce que la SNCF sous-traite déjà et les emplois, précaires sur tous les plans, que cela génère.

Lombardi91 : n'étant pas en lien avec des salariés privés pour vous dire les compensations qu'ils ont pour les travaux pénibles, je m'abstiendrai, pour cette fois.

Mais je n’oublie pas que le poste des salaires n’est sûrement pas le plus coûteux et qu’il faut aussi remettre à plat toutes les erreurs de gestions et autre gâchis de la SNCF…

Bref, il y a à faire, et, une fois encore, ça ne sera pas fait si chacun n’y met pas un peu de bonne volonté. Et la SNCF va se faire piquer par les concurrents toutes les lignes rentables.

Lombardi91 : Sur les lignes LGV oui c'est clairement ce qui risque de se passer, je doute que les entreprises privées assurent la péréquation que la SNCF assure aujourd'hui. Pour les TER, la région PACA et celle des Hauts de France veulent porter un appel d'offre, mais vu l'état du réseau, est ce que les boites privées vont s'engager, pas sûr. Ça dépendra pour moi qui règle la note des défauts d'infrastructures. Si c'est le transporteur qui règle, aucun ne viendra, je doute qu'ils veulent raquer pour les défauts d'un tiers :boing:


Cordialement
Lombardi91, Agent SNCF domaine Signalisation

Avatar du membre
Mo95
Membre de SaDur
Messages : 1459
Enregistré le : 28 avr. 2014, 14:41
Trajet : Villeneuve Saint Georges - Port Royal

Re: Coup de gueule d’une usagère de la ligne D

Messagepar Mo95 » 11 avr. 2018, 10:37


Lombardi91 : Sur les lignes LGV oui c'est clairement ce qui risque de se passer, je doute que les entreprises privées assurent la péréquation que la SNCF assure aujourd'hui. Pour les TER, la région PACA et celle des Hauts de France veulent porter un appel d'offre, mais vu l'état du réseau, est ce que les boites privées vont s'engager, pas sûr. Ça dépendra pour moi qui règle la note des défauts d'infrastructures. Si c'est le transporteur qui règle, aucun ne viendra, je doute qu'ils veulent raquer pour les défauts d'un tiers :boing:


Cordialement
Je ne suis pas sur que la SNCF se fera piquer les lignes LGV :
Les LGV ne sont pas en délégations de services publics,en fait ce n'est même pas du service public vu que la SNCF y pratique du Yield management digne d'Easy jet ou Vueling, du coup pour qu'une société privée propose un service il doit acheter ses propres trains à 30M la rame grande vitesse c'est un investissement dantesque. En Italie NTV est venu concurrencer Trenitalia et il a eu besoin de 4ans pour faire son premier euros de profit avec recapitalisation, restructuration de la dette etc... C'est assez dissuasif et cela servira probablement de leçon à de possible concurrent.
Les seules concurrents crédibles de la SNCF sont Eurostar et Thalys ... les filiales de la SNCF lol.

Pour le transport régional, il y a eu 8 candidats à l'AO de la Région PACA. C'est pour moi la ou la SNCF a le plus à perdre finalement...
C'est aussi pour cela que les 7 présidents de régions LR et les 5 PS ne montent pas au créneau pour s'opposer au gvt; ils attendent la réforme avec impatiente.
A force de proposer un service médiocre forcément ...
6 mois pour réparer des escalators ou ascenseurs d'ailleurs c'est un service sous-traité la gueule du service public...
15ans qu'on ne sait toujours pas qui du trains voie 1 ou voie 3 à Paris Gare de Lyon (Souterraine) partira le 1er
15ans qu'on nous affiche "GL" au lieu de la lettre du quai
y'a 15ans en correspondance(salle d'échange M4/M14) à Châtelet on avait les heures de passages des rer D maintenant on a juste la météo RATP.
Bref on en a un peu marre de la SNCF sur la D et sur bien d'autres lignes.
Image

Avatar du membre
D-prime
Membre de SaDur
Messages : 12597
Enregistré le : 28 juin 2005, 02:00
Trajet : Trans Algarve et Alfa Pendular

Re: Coup de gueule d’une usagère de la ligne D

Messagepar D-prime » 11 avr. 2018, 12:26

Bref on en a un peu marre de la SNCF sur la D et sur bien d'autres lignes.
Et ce n'est pas près de changer vu que pour ces lignes la concurrence serait mise en place bien après 2030.
Je suppose que vous serez en retraite ;)
C'est inouï, c'est le chaos!
Un nudge parce que tu le vaux bien
Donner au train des idées de ne pas être en rideau!©
A la SNCF l'à peu près c'est possible!©
Le ROR D, un service de plus en plus affligeant!©
SNCF: la culture de la grève
maligned: l'orthographe @pétaudièreD!©
SNCF, un incroyable talent

Avatar du membre
UsageeTer
Equipe SaDur
Messages : 4556
Enregistré le : 09 mars 2007, 01:00

Re: Coup de gueule d’une usagère de la ligne D

Messagepar UsageeTer » 11 avr. 2018, 14:01

Bref on en a un peu marre de la SNCF sur la D et sur bien d'autres lignes.
Et ce n'est pas près de changer vu que pour ces lignes la concurrence serait mise en place bien après 2030.
Je suppose que vous serez en retraite ;)
... Et encore, si quelqu'un en veut.
Quand on voit comment les Ets Sncf, traitent les lignes gueuziennes vers le fond du 77 et 91 et ou vers les Hauts de France...
binh c'est pas resplendissant.
J'ai plus le sentiment que "ON" voudrait les voir disparaitre (sous des tonnes de "coups'comm'mensongèrement-bienveillante")
Il n'y a que devant la caméra ou au micro que les "chers Usagers" sont au coeur de la mission Sncf, sur le terrain, c'est "la charge" transportée.
Bref, mauvais humeur (et ouais encore)
Image

Avatar du membre
Mo95
Membre de SaDur
Messages : 1459
Enregistré le : 28 avr. 2014, 14:41
Trajet : Villeneuve Saint Georges - Port Royal

Re: Coup de gueule d’une usagère de la ligne D

Messagepar Mo95 » 11 avr. 2018, 16:45

Bref on en a un peu marre de la SNCF sur la D et sur bien d'autres lignes.
Et ce n'est pas près de changer vu que pour ces lignes la concurrence serait mise en place bien après 2030.
Je suppose que vous serez en retraite ;)
2023 pour les Transilien ; 2030 Pour les RER SNCF ; 2039 pour les RER A et B enfin normalement si la législation ne bouge pas d'ici la.
Image

Avatar du membre
Lombardi91
Messages : 480
Enregistré le : 02 févr. 2015, 21:08

Re: Coup de gueule d’une usagère de la ligne D

Messagepar Lombardi91 » 11 avr. 2018, 18:58

Mo95 je ne suis pas d'accord avec vous. Les lignes LGV permettent l'aménagement du territoire via les liaisons de métropole à métropole (donc du service public). Certes le modèle économique est en open access, et la SNCF ne se ferra pas jeter dehors à l'entrée des concurrents. Ce que je déplore c'est que les entreprises vont acheter les sillons les plus intéressants (rémunérateur en terme de voyageurs), et ceux qui le seront moins seront délaissés. A moins qu'une logique économique soit instaurée par l'état ou SNCF Réseau, à savoir des réductions sur un prix de gros en sillons pour les boites qui diversifieront leurs offres entre sillons bénéfiques et déficitaires, et inversement. Mais jusque là c'est flou...

Pour ce qui est des :RER: vu le nombre de faits extérieurs qui se produisent (outre l'infra pourrie), effectivement je doute qu'on se rue sur ces marchés là. Sans parler de la complexité d'exploitation...
Lombardi91, Agent SNCF domaine Signalisation

Avatar du membre
Ver1976
Messages : 11687
Enregistré le : 28 mars 2010, 09:25
Trajet : Vigneux sur Seine -> Bobigny

Re: Coup de gueule d’une usagère de la ligne D

Messagepar Ver1976 » 12 avr. 2018, 10:46

Lombardi91 : L’intérêt de tout cheminot c'est aussi que le modèle ferroviaire fonctionne, que les gens puissent aller au boulot sans accroc
C'est vrai qu'en faisant grève vous aidez beaucoup les gens. :arrow:
Image

Avatar du membre
Mo95
Membre de SaDur
Messages : 1459
Enregistré le : 28 avr. 2014, 14:41
Trajet : Villeneuve Saint Georges - Port Royal

Re: Coup de gueule d’une usagère de la ligne D

Messagepar Mo95 » 12 avr. 2018, 10:51

Mo95 je ne suis pas d'accord avec vous. Les lignes LGV permettent l'aménagement du territoire via les liaisons de métropole à métropole (donc du service public). Certes le modèle économique est en open access, et la SNCF ne se ferra pas jeter dehors à l'entrée des concurrents. Ce que je déplore c'est que les entreprises vont acheter les sillons les plus intéressants (rémunérateur en terme de voyageurs), et ceux qui le seront moins seront délaissés. A moins qu'une logique économique soit instaurée par l'état ou SNCF Réseau, à savoir des réductions sur un prix de gros en sillons pour les boites qui diversifieront leurs offres entre sillons bénéfiques et déficitaires, et inversement. Mais jusque là c'est flou...

Pour ce qui est des :RER: vu le nombre de faits extérieurs qui se produisent (outre l'infra pourrie), effectivement je doute qu'on se rue sur ces marchés là. Sans parler de la complexité d'exploitation...
Certes la construction de la LGV est du service public comme toute construction d'infra (autoroute;réseau Electrique et gazier etc ...) donc le travail de construction et de maintenance de SNCF Réseau est bien du service public mais la gestion commerciale de SNCF Mobilité ne l'ai pas dans ce cas il n'y a aucune justification à maintenir un monopole. Le Yield Management ce n'est pas du service public, ca n'existe pas à l'hopital ou chez les médecin.
Sur les sillons, on ne peut pas savoir si les moins rentables ne le sont/seront jamais dans l’absolu ou si c'est le service ou l'organisation SNCF Mobilité qui ne permet pas de les rentabiliser. Tu ne peux pas prouver qu'un concurrent qui proposerait uniquement des départs entre 5h et 7h et entre 21h et 23h ne sera pas rentable.
Le problème peut aussi venir du prix de ses sillons, logiquement s'ils sont boudés, SNCF Réseau doit diminuer le prix de ses sillons jusqu'a ce qu'ils trouvent preneur (cad jusqu'a ce que l'opérateur les achetant rentre dans ses frais).
Image

Avatar du membre
Lombardi91
Messages : 480
Enregistré le : 02 févr. 2015, 21:08

Re: Coup de gueule d’une usagère de la ligne D

Messagepar Lombardi91 » 12 avr. 2018, 18:00

Lombardi91 : L’intérêt de tout cheminot c'est aussi que le modèle ferroviaire fonctionne, que les gens puissent aller au boulot sans accroc
C'est vrai qu'en faisant grève vous aidez beaucoup les gens. :arrow:
Je réitère ce que j'ai dis précédemment "Et les grèves par brassard tout en travaillant style infirmière/médecins dans les hôpitaux ça ne produit aucune avancée". A votre différence Ver1976 nous pensons aussi à l'avenir et pas simplement au moment présent. Un cancer on mène la lutte de son vivant, pas quand on a trépassé...

Mo95, en effet la logique de SNCF mobilité vis-à-vis du TGV est une logique commerciale pure vu qu'il n'y a aucune subvention de la part de l'état. De plus je ne suis pas d'accord, SNCF Mobilités connait le taux de remplissage de ses TGV. En plus de 30 années de service, il est inconcevable qu'on ne sache pas quels TGV/horaires marchent et lesquels ne marchent pas. Elle sait très bien quels sillons sont rentables et lesquels ne le sont pas. Il y a des réorganisations de voyages 2 fois par an chaque année. SNCF Réseau par contre ignore peut être cette donnée, mais il suffit de chercher un peu pour trouver ce genre de données. Dernière chose, n'oubliez pas que les sillons financent la maintenance du réseau, ils peuvent être attractifs mais pas nuls. Les mainteneurs (SNCF/boites privées) ne vivent pas d'amour et d'eau fraiche.
Lombardi91, Agent SNCF domaine Signalisation

Avatar du membre
D-prime
Membre de SaDur
Messages : 12597
Enregistré le : 28 juin 2005, 02:00
Trajet : Trans Algarve et Alfa Pendular

Re: Coup de gueule d’une usagère de la ligne D

Messagepar D-prime » 12 avr. 2018, 20:09

Au delà de ce dialogue de sourds et de discussions qui ne pourront être que stériles, j'invite tous ceux que ça intéresse à parcourir, voire étudier, le rapport annuel du groupe SNCF. C'est très instructif et on y découvre plein de choses intéressantes.
De tout cela il ressort un constat:
- il y a des filiales qui gagnent de l'argent
- il y a le tonneau des danaïdes
Pas besoin de faire un dessin pour dire quoi est quoi.
Oui je suis certainement un réactionnaires et je considère que la pétaudière, qui a maintenant quatre vingts ans, doit changer ou être changée, ceci même s'il faut tout casser. Mille Euro par citoyen (beaucoup plus si on ne compte que ceux qui sont imposables) ça fait quand même beaucoup surtout quand il faut ajouter cinquante euro par an juste pour compenser la dette additionnelle. Si rien ne change cet argent qui est purement et simplement jeté par les fenêtres. Le client n'en a pas pour son argent, l'usager n'a pas son mot à dire et le contribuable paie, ça doit tout simplement cesser !
Ce n'est pas la peine d'essayer de venir m'expliquer quoi que ce soit ou de me convaincre que j'ai tort, je ne changerai pas d'avis et en tant que contribuable je pense que j'ai mon mot à dire. J'espère simplement que cette fois, le gouvernement ira au bout de son projet.
C'est inouï, c'est le chaos!
Un nudge parce que tu le vaux bien
Donner au train des idées de ne pas être en rideau!©
A la SNCF l'à peu près c'est possible!©
Le ROR D, un service de plus en plus affligeant!©
SNCF: la culture de la grève
maligned: l'orthographe @pétaudièreD!©
SNCF, un incroyable talent

Avatar du membre
Ver1976
Messages : 11687
Enregistré le : 28 mars 2010, 09:25
Trajet : Vigneux sur Seine -> Bobigny

Re: Coup de gueule d’une usagère de la ligne D

Messagepar Ver1976 » 13 avr. 2018, 16:21




Je réitère ce que j'ai dis précédemment "Et les grèves par brassard tout en travaillant style infirmière/médecins dans les hôpitaux ça ne produit aucune avancée". A votre différence Ver1976 nous pensons aussi à l'avenir et pas simplement au moment présent. Un cancer on mène la lutte de son vivant, pas quand on a trépassé...
https://mobile.francetvinfo.fr/economie ... ssion=true
Image

Avatar du membre
Mo95
Membre de SaDur
Messages : 1459
Enregistré le : 28 avr. 2014, 14:41
Trajet : Villeneuve Saint Georges - Port Royal

Re: Coup de gueule d’une usagère de la ligne D

Messagepar Mo95 » 16 avr. 2018, 10:15


Je réitère ce que j'ai dis précédemment "Et les grèves par brassard tout en travaillant style infirmière/médecins dans les hôpitaux ça ne produit aucune avancée". A votre différence Ver1976 nous pensons aussi à l'avenir et pas simplement au moment présent. Un cancer on mène la lutte de son vivant, pas quand on a trépassé...

Mo95, en effet la logique de SNCF mobilité vis-à-vis du TGV est une logique commerciale pure vu qu'il n'y a aucune subvention de la part de l'état. De plus je ne suis pas d'accord, SNCF Mobilités connait le taux de remplissage de ses TGV. En plus de 30 années de service, il est inconcevable qu'on ne sache pas quels TGV/horaires marchent et lesquels ne marchent pas. Elle sait très bien quels sillons sont rentables et lesquels ne le sont pas. Il y a des réorganisations de voyages 2 fois par an chaque année. SNCF Réseau par contre ignore peut être cette donnée, mais il suffit de chercher un peu pour trouver ce genre de données. Dernière chose, n'oubliez pas que les sillons financent la maintenance du réseau, ils peuvent être attractifs mais pas nuls. Les mainteneurs (SNCF/boites privées) ne vivent pas d'amour et d'eau fraiche.
30 ans de grèves dur et de blocage n'ont produit absolument aucune avancée non plus.

En plus de 30 années de service, il est inconcevable qu'on ne sache pas quels TGV/horaires marchent et lesquels ne marchent pas. Elle sait très bien quels sillons sont rentables et lesquels ne le sont pas.
Ils ne sont pas rentables avec le SERVICE fourni PAR la SNCF, peut être qu'avec un service différent ils pourraient l'être, facile de se plaindre du taux de remplissage quand seulement 20/25% de la population peut s'offrir un billet.

On peut imaginer un service premium+++ du style :

https://www.20minutes.fr/monde/2061967- ... ros-billet

Ou un service de type Ouigo à 10/15€ le billet pour remplir les trains...oups ca existe déja.

La SNCF a lancé le service IC Eco pour contrer le covoiturage... Et ca fonctionne plutôt pas mal il a fallu attendre 2015 pour que ta boite de 80ans d'expérience qui réorganise 2 fois par an ses voyages comprenne qu'il existe des gens qui préfère payer entre 15 et 35€ et mettre 4h20 pour aller à Strasbourg plutôt que de payer 90€ pour 2h merci blablacar.
Image

Avatar du membre
Ver1976
Messages : 11687
Enregistré le : 28 mars 2010, 09:25
Trajet : Vigneux sur Seine -> Bobigny

Re: Coup de gueule d’une usagère de la ligne D

Messagepar Ver1976 » 16 avr. 2018, 11:21

Absolument d'accord avec toi Mo95. 30 ans de grève quasi tous les ans n'ont rien produit de positif.
D'autre part même si cela avait donné des résultats les obtenir au dépend des difficultés voire de la souffrance des usagers je trouve cela inadmissible j'ajouterais même que ce n'est pas éthique.
Il faut trouver d'autres modes de contestations et je persiste que des manifestations monstres un samedi/dimanche sans grève sous la banderolle "défendons le service public" peuvent mettre la pression à l'exécutif. Il faut aussi apprendre à communiquer avec les usagers.
Ils ne sont pas idiots. S'ils comprennent que le privé n'est pas une solution dans certains domaines alors ils viendront aussi aux manifs.

Mais pour défendre le service public, encore faudrait-il que nos ami(e)s cheminots arrêtent de vouloir faire cavaliers seuls.
Car puisqu'il était questions des infirmiers, et puisque j'en côtoie, je peux vous dire qu'ils(elles) sont extrêmement agacé(e)s de voir la couverture médiatiques faite aux cheminots et pas aux hôpitaux/EPHAD.
Image

Avatar du membre
Lombardi91
Messages : 480
Enregistré le : 02 févr. 2015, 21:08

Re: Coup de gueule d’une usagère de la ligne D

Messagepar Lombardi91 » 16 avr. 2018, 18:04

Mo95, on va revenir aux fondamentaux. Les prix de vos billets payent quoi ? Son conducteur, ses contrôleurs, l'entretien de la rame (pièces/main d’œuvre, et l'entretien du réseau. Tous ces éléments ont un cout, par conséquent il faut que chaque TGV ait un certain équilibre financier (ne pas générer de déficit, au mieux du profit). Dès qu'un TGV est plein à 70% il paye ces charges, il est rentable, en dessous il est déficitaire. Les opérateurs privés appliqueront la même logique de rentabilité (avec le yield management comme la SNCF) je n'en doute pas. Il faudrait qu'un autre modèle économique émerge, et qu'il concilie charges à payer pour le transporteur, et prix raisonnables pour les clients. Ah au passage doucement hein la SNCF ce n'est pas "ma boite" j'en suis salarié petite main, pas dirigeant, je n'ai pas la main mise sur tout ce qu'il s'y passe (la signalisation me suffit amplement).

Ver1976 on restera en désaccord de toute façon. Les grèves vous gênent grandement dans vos déplacements, oui on le sait déjà. Mais c'est un droit, dans la constitution, point à la ligne. Nous sommes des salariés voués à assurer un service demandé par l'ensemble de la population, mais en aucun cas les esclaves bien dociles de qui que ce soit. Vous persistez sur des modes alternatifs de concertation ? Très bien, je persiste de mon côté à dire que le premier ne marchera pas. Les français sont devenus beaucoup trop individualistes/centrés sur eux même et jaloux pour que votre idée puisse marcher. Je ne les vois pas du tout venir se mobiliser en masse pour aider des secteurs dans leurs revendications. Mais je vous le concède, les corporatismes isolés n'auront peut être pas spécialement plus de chance. Les politiques l'ont bien compris, plutôt qu'engager des réformes pour tous, chacun son tour. Pas d'union, pas de rapport de force, victoire.

Après Sud Rail et la FNAUT si je ne dis pas de bêtises veulent intégrer dans la loi le fait de légaliser les grèves des contrôles. Si ça marche, on aura fait un grand pas en avant à votre bénéfice. Mais je n'ai pas d'illusions, les pontes en haut vont lever une armée d'avocats pour briser cette volonté, au final on aura un statut quo...
Lombardi91, Agent SNCF domaine Signalisation

Avatar du membre
remster
Equipe SaDur
Messages : 27789
Enregistré le : 09 janv. 2006, 01:00
Trajet : Cesson - Pont de Levallois M3 (parfois via Melun....)
Localisation : Cesson

Re: Coup de gueule d’une usagère de la ligne D

Messagepar remster » 16 avr. 2018, 20:56

Searching... ZYCK and destroy

Veni, vidi, sustínui...


Image

N'hésitez plus, inscrivez-vous et rejoignez-nous

Avatar du membre
Ver1976
Messages : 11687
Enregistré le : 28 mars 2010, 09:25
Trajet : Vigneux sur Seine -> Bobigny

Re: Coup de gueule d’une usagère de la ligne D

Messagepar Ver1976 » 17 avr. 2018, 07:38

Je ne les vois pas du tout venir se mobiliser en masse pour aider des secteurs dans leurs revendications. Mais je vous le concède, les corporatismes isolés n'auront peut être pas spécialement plus de chance. Les politiques l'ont bien compris, plutôt qu'engager des réformes pour tous, chacun son tour. Pas d'union, pas de rapport de force, victoire.
Je suis d'accord sur ce point. Et comme le statut des fonctionnaires sera aussi attaqués c'est bien pour cela que nous devrions mettre nos efforts en commun. (rien que fusionner des manifs SNCF + hôpitaux çà serait énorme)
Je ne l'ai pas précisé suffisamment mais bien entendu je reste du côté du service public et de la SNCF. Et je comprends aussi que cette attaque contre le statut des cheminots ne résoudra absolument rien. (certains économistes disent même que cela coutera finalement plus cher à la collectivité de supprimer le statut). Dans une société tiraillé par de multiples intérêts financiers et politiques il est important, selon moi, de conserver des cheminots et des fonctionnaires car nous avons le devoir de réserve, de servir l'Etat et les citoyens et surtout le devoir de neutralité (politique, philosophique, etc.).

Concernant notre désaccord, je vous rappelle aussi que ce n'est pas parce une action est "légale" qu'elle est forcément "éthique".
Image

Avatar du membre
D-prime
Membre de SaDur
Messages : 12597
Enregistré le : 28 juin 2005, 02:00
Trajet : Trans Algarve et Alfa Pendular

Re: Coup de gueule d’une usagère de la ligne D

Messagepar D-prime » 17 avr. 2018, 11:20

Même si on oublie la dette, si cette boîte était "privée" il y a très longtemps qu'elle aurait fait faillite, d'où l'urgence de tout remettre à plat!

Il serait intéressant, dans le calcul du coût d'un billet, d'avoir une liste des différentes composantes:
- sillons,
- amortissement matériel
- maintenance
- salaires
- .....
la liste est longue
Même une lecteur attentive des rapports annuels ne permet pas de "disséquer" ce coût.

Et qu'on ne vienne pas me dire que le privé ne marche pas et coûte plus cher
C'est inouï, c'est le chaos!
Un nudge parce que tu le vaux bien
Donner au train des idées de ne pas être en rideau!©
A la SNCF l'à peu près c'est possible!©
Le ROR D, un service de plus en plus affligeant!©
SNCF: la culture de la grève
maligned: l'orthographe @pétaudièreD!©
SNCF, un incroyable talent

Avatar du membre
Mo95
Membre de SaDur
Messages : 1459
Enregistré le : 28 avr. 2014, 14:41
Trajet : Villeneuve Saint Georges - Port Royal

Re: Coup de gueule d’une usagère de la ligne D

Messagepar Mo95 » 17 avr. 2018, 17:18

Mo95, on va revenir aux fondamentaux. Les prix de vos billets payent quoi ? Son conducteur, ses contrôleurs, l'entretien de la rame (pièces/main d’œuvre, et l'entretien du réseau. Tous ces éléments ont un cout, par conséquent il faut que chaque TGV ait un certain équilibre financier (ne pas générer de déficit, au mieux du profit). Dès qu'un TGV est plein à 70% il paye ces charges, il est rentable, en dessous il est déficitaire. Les opérateurs privés appliqueront la même logique de rentabilité (avec le yield management comme la SNCF) je n'en doute pas. Il faudrait qu'un autre modèle économique émerge, et qu'il concilie charges à payer pour le transporteur, et prix raisonnables pour les clients. Ah au passage doucement hein la SNCF ce n'est pas "ma boite" j'en suis salarié petite main, pas dirigeant, je n'ai pas la main mise sur tout ce qu'il s'y passe (la signalisation me suffit amplement).
Je suis allé sur le site SNCF pour vendredi 20 avril un aller Paris-Bordeaux c'est 86€.
Un TGV duplex c'est 510 passagers par rames soit 1020 au total.

D’après ton raisonnement :
le cout de ce TGV est : Taux de remplissage*nb de pass*prix=0.70*1020*86 = 61404€ soit 30702€ par rame
Dans un sillon non rentable si la demande est de 612 passagers (taux de 60%) par exemple on a un chiffre d'affaire de 612*86= 52632€

Le privée pourrait proposer :

A)1 rame normal+1 rame Ouigo (couplée) ... la rame Ouigo coute moins cher avec cette offre les 60% de demande à 86€ rentre dans la 1ere rame qui est donc rentable et avec un prix de 20-30€ on peux remplir la rame Ouigo à 70% par exemple

B) Autre possibilité baisser le prix à 66€ et voir si l'on peut attirer 914 pass au lieu de 612

... et la bizarrement le sillon devient rentable.

D'ailleurs c'est bizarre la Deutsche bahn propose des ICE au départ de Paris-Est pour Strasbourg (la concurrence est donc déja la) départ 6h40 le vendredi, je ne suis pas sur que ce sillon soit plus rentable que les départs compris entre 16h55 et 20h25 de la SNCF...
Donc la DB roule en France et n'a pas pris les sillons les plus rentables donc stop aux fantasmes.

Apres il est évident qu'il y a un prix plancher pour lequel on ne peut pas descendre à cause des frais fixes.
Image


Retourner vers « Les actions »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités