Débranchement branche Malesherbes, la SNCF persiste

Vous avez vu un article sur nous dans un journal, une rubrique à la télévision ou même dans le conseil de quartier de votre ville. Dites le nous, nous ne sommes pas toujours informés.
Piotr
Messages : 19
Enregistré le : 16 déc. 2016, 19:51

Débranchement branche Malesherbes, la SNCF persiste

Messagepar Piotr » 27 févr. 2017, 18:21

Extrait Lettre Confidentielle Ville Rail et Transport de ce jour

Valérie Pécresse commande 100 Regio 2N de plus à Bombardier
Elle n'est pas arrivée les mains vides. Venue visiter à Valenciennes les sites de Bombardier (Crespin) et d'Alstom (Petite Forêt), où seront produits les RER 2N NG, Valérie Pécresse... a annoncé le 22 février une nouvelle commande de 99 Regio 2N à Bombardier. L’Ile-de-France a déjà commandé 42 trains de ce type (issus de la plate-forme Omneo), où alternent voiture à un niveau et à deux niveaux, selon un principe qui sera d’ailleurs retenu pour le RER 2N NG. Et la première des rames déjà produites par Bombardier a pu être présentée à la délégation emmenée par le présidente du Conseil régional. Le train a été adapté aux demandes de la région, avec cinq sièges de rang (deux + trois), d'assez larges espaces de circulation sur les plateformes, permettant que se croisent facilement les personnes qui montent dans le train et celles qui en descendent, et des sièges multicolores reprenant la plupart des couleurs du Francilien.
Le Regio 2N, dont on découvrait cette nouvelle version, a déjà trois ans d'existence. Il a fêté son centième exemplaire en octobre à Crespin, et donne satisfaction aux régions. C’est « un train bien né », commente Guillaume Pepy. Et c’est vrai, il n'a pas connu les déboires de déverminage du Francilien. De quoi donner envie d’en acheter d’autres… Les 42 trains déjà commandés par l’Ile-de-France à Bombardier circuleront à partir de décembre de cette année sur la ligne R de Transilien (Melun, Montargis, Montereau). Les suivants, annoncés le 22 février par Valérie Pécresse, étaient déjà dans les tuyaux, mais n’avaient pas encore été confirmés. La commande devrait être officialisée d’ici la fin mai a précisé la présidente du Conseil régional. 80 de ces nouveaux trains sont destinés à la ligne N (Montparnasse - Rambouillet / Mantes la Jolie) et 19 à la ligne D du RER, dont un tronçon pour Malesherbes doit être débranché, selon les voeux de la SNCF. Une opération prévue pour rendre l’exploitation du RER D plus robuste, dont le principe a été accepté par le Stif mais qui passe mal auprès des usagers qui devront recourir à une correspondance… Seront-ils rassurés, maintenant qu’ils savent qu’ils disposeront, pour leur parcours initial ou final, d’un beau train tout neuf… avant de monter dans un RER 2N de nouvelle génération?
La nouvelle commande va donner du travail à l’usine de Crespin, qui produit aujourd’hui quatre Regio 2 N et deux Francilien par mois. Et qui pourra poursuivre à ce rythme la production des Regio 2N pendant encore deux ans.
Dans le site d’Alstom de Petite-Forêt, deuxième étape de la visite de la délégation, la situation est plus compliquée. Les halles en grande partie vides de Petite-Forêt témoignent de la baisse du plan de charge que connaît l’usine. Et proclament que les capacités de production sont là et ne demandent qu’à être employées. Elles seront largement mobilisées par le RER 2N NG, dont Alstom réalisera 70%, mais dans l’ensemble de ses sites nationaux, et Bombardier 30%, dans son seul site français de Crespin.
Les commandes, c’est de l’emploi. Et c’est la première préoccupation de Xavier Bertrand. Le président de la région Hauts-de-France a bien en tête que les commandes vont se solder par un maintien de l’emploi, au-delà même des sites des deux intégrateurs, dans les entreprises de la filière nombreuses dans la région. Et, pour pérenniser l’emploi, Xavier Bertrand, sait bien qu’il ne faut pas uniquement compter sur le matériel neuf. Il a une idée. Que l’on utilise le savoir-faire industriel de la région pour la rénovation ou la maintenance des trains. Discussion qui ne sera peut-être pas simple avec la SNCF.
FD

Avatar du membre
UsageeTer
Equipe SaDur
Messages : 4512
Enregistré le : 09 mars 2007, 01:00

Re: Débranchement branche Malesherbes, la SNCF persiste

Messagepar UsageeTer » 27 févr. 2017, 23:28

Edifiant,
Merci et bonsoir à Toutes et Tous.

Genial ! Des trains jolis à "en veut - tu, en voilà (z'ont gagné au lotos ? - ok ok.on en entend parler depuis longtemps du nouveau matos roulant) même plus que prévu, je crois ; deux pour le prix d'un ?
Mais là, avec le printemps qui arrive, tout éclos, même les sous.sous.

On cause boulot aussi : maintien des postes laborieux, au moins pendant 2 ans, et puis ça fait plaisir à Alstom et Pepy est ravi, Bombardier aussi est à la fête. Oui bonne chose du travail, économie relancée... Et les usagés qui devront changer de train, voire du quai, ne sont pas contents et vont morfler grave.

La Tauliere des etablissements Stif n'aurait elle pas son mot à dire sur ce qui attend les X miliers de votants ?
Image

aquarius
Equipe SaDur
Messages : 27636
Enregistré le : 24 nov. 2006, 01:00
Trajet : Maisons-Alfort - Vélizy et retour (en principe)

Re: Débranchement branche Malesherbes, la SNCF persiste

Messagepar aquarius » 28 févr. 2017, 08:48

La Tauliere des etablissements Stif n'aurait elle pas son mot à dire sur ce qui attend les X miliers de votants ?
C'est quand même le CA du STIF qui a voté la "fameuse" délibération à sa réunion de janvier...
Image

Avatar du membre
UsageeTer
Equipe SaDur
Messages : 4512
Enregistré le : 09 mars 2007, 01:00

Re: Débranchement branche Malesherbes, la SNCF persiste

Messagepar UsageeTer » 28 févr. 2017, 13:26

La Tauliere des etablissements Stif n'aurait elle pas son mot à dire sur ce qui attend les X miliers de votants ?
C'est quand même le CA du STIF qui a voté la "fameuse" délibération à sa réunion de janvier...
Bonjour

Oui, (désolée, mauvaise tournure) ce que je souhaitais émettre c'est l'absence de "vision" sur ce que ça va impliquer pour les personnes à qui on "offre" de nouveaux trains.
Bien sur on va pas cracher dessus, et l'urgence de nouveau matos roulant est bien là, mais ce magnifique papier cadeau (nécessaire, je le répète) enveloppe de bien tristes trajets morcelés et rallongés.

Le C.A. des établissements Stif et sa Taulière ne tiennent pas plus compte des voyageurs, que la maison Sncf : ça parle matériel, "gain de temps" sur papier, (plutôt sur tablettes), amélioration ponctualité... Oh, comme tout parait beau, lisse, fluide.

L'honnêteté aurait voulu que différence soit faite entre "points de ponctualité" et "régularité des trajets voyageurs"
Mais on ne parle pas le même langage, et puis j'ai des tonnes de candeur à perdre...
Image

Avatar du membre
x58
Membre de SaDur
Messages : 2138
Enregistré le : 04 oct. 2007, 02:00
Localisation : Mennecy
Contact :

Re: Débranchement branche Malesherbes, la SNCF persiste

Messagepar x58 » 28 févr. 2017, 16:15

Le Stif est dominé par la région, mais sa gouvernance inclue aussi les départements. Parmi les départements, Paris a une position plus lourde.
C'est la conséquence de qui paye et combien. Les versements transports payés par les entreprises sont plus importants à Paris que dans la banlieue.
Les entreprises payent aussi la CVAE et 2017 apporte une nouveauté. La part de CVAE versée aux départements passe à la région. Région qui a accepté dans son budget, adopté il y a quelques jours, de reverser cette part aux départements. Pour l'Essonne, il s'agit de 89 millions d'euros.

Voilà donc un système de transports, qui se veut être un réseau, mais qui est gouverné par un empilement de 3 à 4 strates administratives, selon qu'on prenne le Grand Paris ou pas et où chaque strate défend ses propres enjeux et jamais l'intérêt général.

L'intérêt général, c'est de respecter le SDRIF et le PDUIF ou de les modifier s'ils sont intenables. Corbeil-Malesherbes fait partie du RER depuis 2013, et le PDUIF décide que le RER assure une liaison continue entre la grande couronne et Paris depuis 2014.

Appartenir à la région et suivre sa planification, c'est aussi tenir les objectifs de logements. Le PLU qui sera adopté à Mennecy ce printemps est fait pour construire 1700 logements dans les 20 prochaines années. C'est le SDRIF qui nous y pousse.
Cela représente 3700 habitants dont 2700 actifs. Il n'est pas possible de créer 2700 emplois dans la ville. Il faudra donc les transporter ailleurs chaque jour. C'est pour cela que nous avons des bus, des RER et des routes.

Il y a aujourd'hui un peu plus de 10.000 actifs à Mennecy, et 4000 emplois sur la commune. Le SDRIF actuel et sa transcription locale en PLU nous entraine, dans les 20 prochaines années, vers 12700 actifs dont plus de 8000 ou l'équivalent devront aller ailleurs pour travailler.
Sans compter les gens qui travaillent à Mennecy sans y habiter, plus les lycéens d'ailleurs qui viennent à Mennecy en train, et vice-versa, plus encore des étudiants... Tout cela est analysé et planifié dans le SDRIF, encore faut-il le lire et le respecter.

Mennecy n'est qu'un exemple de l'écart entre la planification et la réalisation de l'aménagement de la région.
Toutes les autres communes qui ont un PLU ou qui sont en train de le faire savent ces indicateurs et ces objectifs. SNCF peut les obtenir sans difficulté, le STIF les connait déjà.

Avatar du membre
UsageeTer
Equipe SaDur
Messages : 4512
Enregistré le : 09 mars 2007, 01:00

Re: Débranchement branche Malesherbes, la SNCF persiste

Messagepar UsageeTer » 02 mars 2017, 13:42

Bonjour à tout le monde,

Merci x58, pour ces éclaircissements.

Je n'imaginais pas le tiers du quart de la moitié de tout ça. et comprends mieux les difficultés, mais n'en dédouane en rien quelque entité que ce soit.

C'est à croire que ces divers niveaux et intersections, imposés pour déterminer les besoins, faire les bilans et appliquer les solutions, sont pires à gérer que les problèmes.

Tiens ! si je devais mettre ça en image, ce serait une pieuvre, huit bras bien sur... mais avec 8 têtes aussi :-(
On n'est pas sortis de l'auberge.... et si les usagers gigotaient TOUS ENSEMBLE, ça donnerait quoi ?
Image

Avatar du membre
94RERD
Membre de SaDur
Messages : 6514
Enregistré le : 04 nov. 2015, 08:47
Trajet : Vert de Maisons - Divers endroits variés.
Localisation : Alfortville

Re: Débranchement branche Malesherbes, la SNCF persiste

Messagepar 94RERD » 02 mars 2017, 16:51

Bonjour à toutes et tous.

J'interviens vite fait bien fait et proprement dans ce secteur. Il faut dire les choses telles qu'elles sont : en soi, le débranchement de Malesherbes n'est que bénéfique pour la SNCF et que maléfique (Aquarius !) pour les usagers. Certes, oui, tout cela, on le sait, mais...

N'y aurait-il pas un compromis, en mettant par exemple un train soit NG soit 2N ne faisant qu'une navette totale Paris / Malesherbes ? Et dans le même temps, comme on sait très bien que la ligne R va perdre ses rames actuelles lors du SA 2018, et qu'il nous faudra patienter jusqu'au SA 2019 pour avoir nos propres nouvelles rames, ne serait-il pas possible d'envisager aussi certains points tels que suivent :
- La disparition totale des petits gris couscous semoule grappe de raisin = OK.
- Le remplacement total des rames de la Ligne R = OK.
- L'arrivée du Regio en partie et du NG en partie sur le RER D = OK.
- Et profiter pour récupérer à minima les trains de la Ligne R (au moins les rames COURTES 6 caisses / LONGUES 12 caisses), afin d'ajouter de la capacité à certains trains surchargés, je pense notamment à la Branche Combs, mais aussi en cas de débranchement aux trains recevant les ruptures de charge à Corbeil et Juvisy pour les branches Melun et Malesherbes respectivement (soit les liaisons semi-directes, ayant d'ailleurs aussi l'arrêt supplémentaire Viry). Possible ???
A quelques mois de la mise en service du SA2019, il est encore temps de se mobiliser contre un plan de transport inadapté. Rejoignez-nous sur le forum, Twitter, Facebook, ou sur le terrain.

aquarius
Equipe SaDur
Messages : 27636
Enregistré le : 24 nov. 2006, 01:00
Trajet : Maisons-Alfort - Vélizy et retour (en principe)

Re: Débranchement branche Malesherbes, la SNCF persiste

Messagepar aquarius » 02 mars 2017, 17:49

maléfique (Aquarius !)
Je viens faire quoi, moi, dans ton histoire ?
Pour le reste, c'est quoi et quand ton scénario ?
Les Régio2N sur la R, c'est à partir de décembre. On n'est pas dans un scénario comme la K avec un changement complet en 1 ou 2 heures.
De la même façon, les Régio2N sur la D sud, ce serait à partir de 2019 (même pas du SA 2019).
Image

Avatar du membre
94RERD
Membre de SaDur
Messages : 6514
Enregistré le : 04 nov. 2015, 08:47
Trajet : Vert de Maisons - Divers endroits variés.
Localisation : Alfortville

Re: Débranchement branche Malesherbes, la SNCF persiste

Messagepar 94RERD » 02 mars 2017, 17:56

Pas ce que tu viens faire, mais je m'attendais à ce que tu trouves quelque chose à redire genre terme non approprié. ;-)
A quelques mois de la mise en service du SA2019, il est encore temps de se mobiliser contre un plan de transport inadapté. Rejoignez-nous sur le forum, Twitter, Facebook, ou sur le terrain.

Avatar du membre
x58
Membre de SaDur
Messages : 2138
Enregistré le : 04 oct. 2007, 02:00
Localisation : Mennecy
Contact :

Re: Débranchement branche Malesherbes, la SNCF persiste

Messagepar x58 » 02 mars 2017, 19:07

Parmi les gens qui suivent l'affaire sur la branche corbeil malesherbes, il y a unanimité pour dire que le service avant le tunnel était bien mieux. C'est à dire que la majorité des trains étaient omnibus et terminus corbeil. C'était des autorails courts.
Quelques trains, très minoritaires allaient de malesherbes à Paris avec peu d'arrêts et plus vite qu'aujourd'hui.
En fait, le tunnel n'a provoqué que de l'indifférence jusqu'à maintenant. Alors qu'il crée de l'opposition aujourd'hui.
Rappelez vous aussi que le département de l'Essonne a payé 25% de l'électrification pour aller à Paris et pas à Juvisy ou à Villiers le Bel.

Avatar du membre
x58
Membre de SaDur
Messages : 2138
Enregistré le : 04 oct. 2007, 02:00
Localisation : Mennecy
Contact :

Re: Débranchement branche Malesherbes, la SNCF persiste

Messagepar x58 » 02 mars 2017, 19:45

Je n'imaginais pas le tiers du quart de la moitié de tout ça. et comprends mieux les difficultés, mais n'en dédouane en rien quelque entité que ce soit.

C'est à croire que ces divers niveaux et intersections, imposés pour déterminer les besoins, faire les bilans et appliquer les solutions, sont pires à gérer que les problèmes.

Tiens ! si je devais mettre ça en image, ce serait une pieuvre, huit bras bien sur... mais avec 8 têtes aussi :-(
L'image, c'est le mille-feuilles administratif.
Avant l'apparition des métropoles en région Ile de France, il était commun de considérer qu'il y avait une strate de trop et beaucoup désignaient le département. Maintenant, sur une part de la région, il y a le grand Paris et son cortège de métropoles qui l'entourent.

Diminuer le nombre de strates, faire disparaître tous les doublons de compétences, c'est indispensable et urgent. Le nombre d'élus importe peu, tant qu'on se souvient que les élus locaux, TOUS les élus locaux, sont bénévoles et ne devraient percevoir des indemnités que si l'exercice d'un mandat diminue ses revenus personnels. Ajoutez un dispositif anti-corruption et de moralité, et vous aurez soudainement quelque chose de plus léger.

Piotr
Messages : 19
Enregistré le : 16 déc. 2016, 19:51

Re: Débranchement branche Malesherbes, la SNCF persiste

Messagepar Piotr » 02 mars 2017, 20:19

Parmi les gens qui suivent l'affaire sur la branche corbeil malesherbes, il y a unanimité pour dire que le service avant le tunnel était bien mieux. C'est à dire que la majorité des trains étaient omnibus et terminus corbeil. C'était des autorails courts.
Quelques trains, très minoritaires allaient de malesherbes à Paris avec peu d'arrêts et plus vite qu'aujourd'hui.
En fait, le tunnel n'a provoqué que de l'indifférence jusqu'à maintenant. Alors qu'il crée de l'opposition aujourd'hui.
Rappelez vous aussi que le département de l'Essonne a payé 25% de l'électrification pour aller à Paris et pas à Juvisy ou à Villiers le Bel.
Pour répondre à X58, je fréquente la région depuis ma très lointaine enfance, il y a très longtemps donc........et j'ai donc connu les trains vapeurs puis les autorails, plus ou moins directs selon les heures, en 40, 45 minutes de Gare de Lyon à La Ferté et au-delà.
L'arrivée de la ligne D, nous l'avons vécue comme une amélioration, plus de trains, à la 1/2 certes mais toujours directs Paris, avec, "plus d’arrêts pour bénéficier de plus de choix" (SIC) à l'époque. Oui, plus de trains mais plus de temps de trajet...

Puis, au fur et à mesure des évolutions de service, quelques gares de plus par ci par là, et un temps de trajet augmentant régulièrement année après année.

Seul bénéfice de ces dernières années, la desserte au 1/4 d'heure en pointe, en contrepartie d’arrêts supplémentaires (vous bénéficiez d''arrêts supplémentaires dixit la SNCF de l'époque, mais je m'en fiche de marquer l’arrêt au Bois de l’Épine.....je n'y vais jamais...°)

Donc oui, ce fameux tunnel crée de l'opposition; oui aujourd'hui la SNCF et le STIF mettent en scène et justifient de ce fameux tunnel pour mettre en place leur funeste projet, oui la SNCF et le STIF opposent les élus de la même majorité au sein du CD départemental 91....tout ça pour privilégier le plus grand nombre de voyageurs au détriment des branches Malesherbes et Corbeil Juvisy par la Vallée.

Comme par hasard, Beaudet (Vice Pdt du STIF...et très très favorable au débranchement) est élu de la communauté d'agglo d'EVry et se moque donc totalement des conditions de transport des 2 branches sacrifiées, qui ne sont pas SES ses électeurs, comme quoi il y trouve un intérêt personnel.....au nom de l’intérêt collectif.
X 58 parle de PDUIF, de schéma directeur approuvé, kezako.....pas grave, moi Beaudet Vice Pdte du STIF ,je ne me sens pas concerné pas ces votes d'hier qui ont quand même été approuvé par une majorité d'élus de l'époque...... et je m’assoie dessus !

Oui, je pense que si nous retrouvions / maintenons des trains directs Malesherbes Paris Gare de Lyon, même avec moins de fréquence en pointe, le projet actuel pourrait être accepté mais ce n'est apparemment a à l'ordre du jour de la SNCF et du STIF qui savent mieux que nous ce qui va bien....

aquarius
Equipe SaDur
Messages : 27636
Enregistré le : 24 nov. 2006, 01:00
Trajet : Maisons-Alfort - Vélizy et retour (en principe)

Re: Débranchement branche Malesherbes, la SNCF persiste

Messagepar aquarius » 02 mars 2017, 20:34

La délibération du 11 janvier (texte intégral: http://www.stif.org/IMG/pdf/n004d-rerd-2.pdf) aborde bien le maintien de trains directs entre Paris et Malesherbes:
Délibération SA 2019 janvier 2017 extrait.png
Il n'y a par contre aucun délai d'étude mentionné par le STIF dans sa délibération, et encore moins une obligation de résultats de la part de la SNCF.
Image

Piotr
Messages : 19
Enregistré le : 16 déc. 2016, 19:51

Re: Débranchement branche Malesherbes, la SNCF persiste

Messagepar Piotr » 02 mars 2017, 20:48

La délibération du 11 janvier (texte intégral: http://www.stif.org/IMG/pdf/n004d-rerd-2.pdf) aborde bien le maintien de trains directs entre Paris et Malesherbes:Délibération SA 2019 janvier 2017 extrait.png
Il n'y a par contre aucun délai d'étude mentionné par le STIF dans sa délibération, et encore moins une obligation de résultats de la part de la SNCF.
Merci pour cet extrait mais apparemment le discours de Pecresse Beaudet lors de voyage en Hauts de France n'a pas abordé cet aspect et les journalistes n'ont retenu que la disparition des trains directs (journalistes ayant forcement mal compris....), les trains neufs type Régio 2 N devant permettre de s’exonérer de la problématique de la disparition des trajets directs Malesherbes Paris....

Oui, je suis d'accord, c'est mentionné, oui je suis d'accord, "je vous propose d''étudier..." mais sans date ni obligation de résultats, c'est crédible ça ? sans obligation ni dates de résultats ?......

Bon, j’arrête pour ce soir, la mauvaise foi m’énerve (Aquarius n'est absolument pas en cause et sa réponse n'est absolument pas en cause).

aquarius
Equipe SaDur
Messages : 27636
Enregistré le : 24 nov. 2006, 01:00
Trajet : Maisons-Alfort - Vélizy et retour (en principe)

Re: Débranchement branche Malesherbes, la SNCF persiste

Messagepar aquarius » 02 mars 2017, 20:58

Avant l'apparition des métropoles en région Ile de France, il était commun de considérer qu'il y avait une strate de trop et beaucoup désignaient le département. Maintenant, sur une part de la région, il y a le grand Paris et son cortège de métropoles qui l'entourent.
Avant, on avait quelque chose style poupées russes:
l'Etat était formé de régions, la région était formée de départements, eux-mêmes constitués d'arrondissements et de cantons (pour le fun). Et à part les plus grandes communes qui peuvent englober plusieurs cantons, chaque commune se trouve dans un canton.
Ensuite, on a misé sur les intercommunalités, en passant par les syndicats intercommunaux à vocations unique ou multiple, il y a eu les districts. On est arrivé à un schéma Etat > région > département > interco (communauté d'agglo, de communes, ...) > commune. Certaines interco se sont retrouvés sur 2 départements, mais en règle générale ça marchait à peu près.
Maintenant, on a réussi à créer la MGP en se disant qu'après on chercherait à quoi ça pouvait servir. Si Nice ou Lyon l'avaient fait, ça devait se faire à Paris. Et on est donc maintenant arrivé à une double hiérarchie sur Paris et petite couronne
Etat > région Ile-de-France > départements 75, 92, 93, 94 > communes
Etat > région Ile-de-France > métropole > établissements publics territoriaux (les anciennes agglomérations qui existaient en petite couronne revues et corrigées, avec suppression de la plupart des pouvoirs) > communes
On devrait apparemment assister à une fusion du département de Paris et de la ville de Paris. Mais pour le reste...
Si les compétences étaient clairement réparties, ça pourrait peut-être encore fonctionner. Mais comme indiqué, chacun gère tout si bien que ça devient un bazar indescriptible.

Côté métropole, je cherche encore à quoi ça sert, à part faire des concours d'idées et un peu de publicité institutionnelle. Je suis allé faire un tour sur le site du territoire dont ma commune fait partie, ça doit s'appeler Grand Paris Marne et Bois (et je pense que 80 à 90 % des habitants de la commune en ignorent même le nom et encore plus les acteurs principaux... sans parler de ce à quoi ça sert). Il y a apparemment un conseil territorial qui se réunit assez fréquemment. Mais après ? quels sont les avantages par rapport à ce qu'on avait avant (ici ni métropole, ni agglomération !) ?
Et quelques questions existentielles ? que fait la métropole par rapport à la région ? qu'est-ce que la métropole par rapport à la région ? et la non-métropole (ce qui reste de la grande couronne et qui n'a pas été intégré) ?
Comment quelqu'un (et même plusieurs) a-t-il pu concevoir une usine à gaz pareille, avec des entités administratives totalement hors sol ? je mets de côté les vues électorales, dont je sais bien qu'elles étaient assez centrales dans la création de cette métropole...

Juste pour mémoire, je rappelle qu'en région lyonnaise le département du Rhône a été coupé en deux en 2015: l'ancienne communauté urbaine (59 communes) est devenue métropole en récupérant pratiquement toutes les compétences du département, le reste du département est resté département avec sa structure et, de mémoire, un arrondissement unique. Et accessoirement les compétences du Sytral (le STIF local) ont été étendues du Grand Lyon à l'ensemble métropole + département, en englobant Rhônexpress et les Cars du Rhône (ex département) et les bus urbains de Villefranche. C'est le résultat d'une histoire de pratiquement 50 ans de la Courly (Communauté Urbaine de Lyon, les esprits curieux pourront chercher pourquoi le sigle a été fait de 2 lettres de chaque mot et pas d'une seule) avec une transition qui semble s'être faite assez naturellement.
Image

aquarius
Equipe SaDur
Messages : 27636
Enregistré le : 24 nov. 2006, 01:00
Trajet : Maisons-Alfort - Vélizy et retour (en principe)

Re: Débranchement branche Malesherbes, la SNCF persiste

Messagepar aquarius » 02 mars 2017, 21:06

@Piotr
Le scénario cible est celui de trains qui viendraient compléter le service défini par la création des navettes. Plus clairement, il s'agit de remonter jusqu'à Paris-Gare de Lyon surface des navettes qui seraient prolongées de Juvisy en services directs Paris. Trains qui seraient alors assurés en Régio2N. Mais tout cela est évidemment au conditionnel (non, je ne vais pas m'engager personnellement, je n'ai aucun pouvoir de décision).
Le déplacement à Petite-Forêt et Crespin était lui centré sur le soutien des acteurs publics aux industriels de la région, Alstom et Bombardier pour ne pas les citer, et leur dire (V. Pécresse et X. Bertrand) qu'ils allaient avoir des commandes. Pour l'ouvrier de Bombardier, que le train qu'il va fabriquer fasse après livraison une desserte Paris-Rambouillet, une desserte Melun-Montereau, une desserte Corbeil-Melun ou une desserte Paris-Chartres, je pense qu'il s'en fout à peu près (sauf s'il est chargé de l'aménagement intérieur ou de la décoration extérieure). Lui veut garder son travail et avoir sa paie à la fin du mois, ce qui se comprend tout à fait. Il était donc inutile de rentrer dans les détails de desserte en Ile-de-France à cette occasion.
Image

Avatar du membre
x58
Membre de SaDur
Messages : 2138
Enregistré le : 04 oct. 2007, 02:00
Localisation : Mennecy
Contact :

Re: Débranchement branche Malesherbes, la SNCF persiste

Messagepar x58 » 03 mars 2017, 18:21

A propos des métropoles, voir au moins sur wikipedia ce que sont ces nouvelles métropoles dans le mille feuille administratif français. C'est un début mais il faut bien commencer par quelque chose.
Les dernières lignes sont pertinentes, on se demande, dans les territoires fortement peuplés comme l'Ile de France, même dans la grande couronne, à quoi servent encore les départements et pourquoi on ne les a pas dilués dans la région IdF.
Les métropoles en IdF vont conduire les politiques du logement et de l'urbanisme. Mais il faut encore que les maires acceptent de se laisser diluer dans ces nouvelles structures. Voir http://www.metropolegrandparis.fr/fr/co ... erritoires

La promesse de la majorité régionale actuelle a été d'aligner la région et le périmètre du syndicat du Grand Paris, pour faire disparaitre cette grande couronne exclue de ce remaniement. Mais cela revient à faire définitivement disparaître les départements et ceux qui y ont le pouvoir ne veulent pas.

Les communes rurales s'accrochent aux départements parce que c'est à peu près la seule structure qui les soutient. Le budget de fonctionnement du département de l'Essonne, ramené à l'habitant, est supérieur et de très loin au budget de fonctionnement par habitant de toutes les communes rurales de l'Essonne. Le département fait fonctionner des collèges, des routes, de l'intervention sociale, les pompiers. Pas les communes.

Rappelez vous que le président du département de l'Essonne préside la commission de l'offre au STIF. Rappelez vous qu'il est président parce qu'il est conseiller départemental à Montgeron et qu'il souhaite être réélu

Bref...

Ce qui est peu perçu aujourd'hui, c'est que la réforme territoriale s'est vraiment mise en marche en 2016. Il y a moins de communes et moins d'interco.
A peine plus de 35.000 communes et à peine plus de 1500 interco aujourd'hui, au lieu de 36.600 et 2300 il y a un an.
Cela va continuer, car la baisse des dotations pour les territoires mal dessinés ou peu actifs dans la mutualisation et le partage des ressources est terrible.


Retourner vers « On parle de la D et de nous dans les médias »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité